Sacrements Confirmation Quand faire la confirmation ?

Quand faire la confirmation ?

Compte tenu de ce qu’on a dit dans la section intitulée « La confirmation, c’est quoi? », la réponse à la question « Quand peut-on célébrer la confirmation ? » n’est pas facile à donner.

On comprendra aisément que ce sacrement n’a rien à voir avec la fin du primaire mais que, comme tout sacrement, sa célébration doit correspondre à une série de dispositions intérieures. Quelles dispositions ? Pour y répondre, il faudrait pouvoir préciser ce que signifie une initiation chrétienne complétée, ce pourquoi il n’y a pas vraiment de consensus en ce moment.

Dans l’état actuel de la question, l’archevêque de Québec a souhaité que se prolonge la réflexion avant de prendre des décisions en cette matière.

En attendant, l’ancien repère donné par Mgr Maurice Couture en 1992 tient toujours : la confirmation suppose en principe un âge minimum de 12 ans, à moins que les responsables de la catéchèse discernent que la personne plus jeune, même avant cet âge, présente des dispositions de foi au moins équivalentes à celles qu’on attend de la majorité des jeunes qu’on confirme après 12 ans.

Pour le reste, les responsables pastoraux ont maintenant la responsabilité de discerner, avec les parents et les jeunes, dans quelle mesure la catéchèse proposée au jeune a permis que celui-ci puisse s’engager sérieusement en affirmant qu’il veut faire de Jésus Christ et de l’Évangile les références principales pour l’ensemble de sa vie, puisque c’est cela qu’il professera publiquement lors de sa confirmation.