Introduction à la dévotion à Notre-Dame de Protection

Introduction à la dévotion à Notre-Dame de Protection

NOTRE-DAME DE PROTECTION

La petite statue de Notre-Dame de Protection réputée miraculeuse, fut apportée au Canada en 1648, par une religieuse Hospitalière de la Communauté de Bayeux – France – la Mère Marie Catherine de Saint-Augustin, qui mourut en odeur de sainteté, à l’Hôtel-Dieu du Précieux Sang de Québec, le 8 mai 1668.

De cette maison, la précieuse statue passa à l’Hôpital Général, le premier avril 1693. Les Fondatrices, pour marquer leur prise de possession, la posèrent au chœur, firent devant elle une consécration à la Mère de Dieu, la reconnaissant pour première Supérieure du nouveau Monastère.

À ce titre, les Mères Fondatrices voulurent toujours l’honorer par un culte tout particulier de piété filiale. Depuis, c’est toujours à Notre-Dame que nous avons recours en toutes circonstances. À notre confiance, cette puissante Reine répond par une protection sensible.

Notre communauté, qui compte plus de deux siècles d’existence, n’a encore subi les désastres d’aucun incendie. Maintes fois, le danger d’abord imminent, a été conjuré, grâce à une main puissante et amie qui nous protégeait d’une manière vraiment miraculeuse.

Combien de fois n’avons-nous pas été préservées d’accidents divers, lesquels, sans un secours surhumain, auraient dû inévitablement se produire et avoir des suites regrettables! Que d’affaires se sont terminées heureusement et à notre avantage, alors qu’elles semblaient désespérées! Jamais nous n’avons hésité à attribuer à Notre-Dame cette assistance particulière; aussi, après un péril écarté, c’est toujours à Elle que vont nos chants de reconnaissance.

(Extrait d’un feuillet explicatif de la dévotion à Notre Dame de Protection)