Solidarité

Léquipe diocésaine de la solidarité sociale et missionnaire porte une attention particulière à l’interdépendance entre les personnes, hommes et femmes, d’ici et d’ailleurs, qui incite les chrétiens et chrétiennes à se rendre présents sur le terrain de l’autre et à s’impliquer pour un monde plus juste et plus fraternel. Elle a à soutenir la réflexion et l’action à partir de l’option préférentielle pour les pauvres et les exclus.

« Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur coeur. »
(Concile Vatican II, constitution pastorale Gaudium et Spes sur L’Église dans le monde de ce temps, no 1)

Champs particuliers et leur visée

PASTORALE SOCIALE : Impliquer l’Église de Québec dans le changement social dans le sens de la justice sociale, du respect des droits de la personne et de l’intégrité de la création.

PASTORALE MISSIONNAIRE : Maintenir vivante dans notre Église diocésaine la conscience de la mission, ici comme à l’étranger.

PASTORALE INTERCULTURELLE : Favoriser l’accueil des différentes communautés culturelles, la reconnaissance de leur apport et leur intégration à la vie diocésaine, paroissiale et sociale.

CONDITION DES FEMMES : Favoriser la promotion de l’égalité des hommes et des femmes au sein de l’Église catholique de Québec et dans la société.

L’équipe porte également attention à L’ŒCUMENISME ET L’INTERRELIGIEUX, le MILIEU CARCÉRAL, les PEUPLES AUTOCHTONES et garde des liens avec les GROUPES COMMUNAUTAIRES ET D’ACTION CATHOLIQUE.

« Le combat pour la justice et la participation à la transformation du
monde nous apparaissent pleinement comme une dimension constitutive de
la prédication de l’Évangile qui est la mission de l’Église pour la rédemption
de l’humanité et sa libération de toute situation oppressive. »


(Synode des Evêques Justitia in mundo (La promotion de la justice dans le monde)
30 novembre 1971,  no 7)