Enquête sur Brian Boucher – Entre souffrance et espérance

Voici un message de notre évêque auxiliaire Marc Pelchat,
répondant pour le Comité diocésain pour la protection des personnes mineures et vulnérables.
Partageons-le le plus largement possible dans nos milieux.
 

Chers diocésains, chères diocésaines, 

Nous sommes tous fortement ébranlés par le rapport de l’enquête menée par l’honorable Juge Pepita G. Capriolo, divulgué mercredi dernier, expliquant comment le prédateur sexuel Brian Boucher a réussi au fil des ans à sévir au sein du diocèse de Montréal. Tous les détails ici :  

https://diocesemontreal.org/fr/actualites/nouvelles/larcheveche-montreal-rend-public-rapport-independant-plaintes-lex-pretre-brian 

Nous saluons le courage de Mgr Christian Lépine, archevêque de Montréal, qui a souhaité aller au fond des choses : « Pour guérir, il faut prendre la mesure de la maladie qui nous frappe ». Nous sommes reconnaissants envers lui et son équipe pour cet engagement sans réserve dans la recherche de la vérité. 

Nous éprouvons une douleur immense ainsi qu’une honte profonde et beaucoup de colère en constatant à quel point la négligence d’agir a pu permettre qu’une situation intolérable perdure dans le temps. Ce constat nous inspire humilité et courage pour améliorer encore les mesures de prévention et de traitement de toutes les situations d’abus. Nous continuerons avec énergie à renforcer les pratiques mises en œuvre depuis vingt ans, afin que des personnes mineures ou vulnérables ne soient plus jamais victimes de membres de l’Église en situation d’autorité. 

Au terme de l’enquête demandée par l’archevêque de Montréal, l’honorable juge Capriolo expose 31 recommandations offrant des pistes de solution aux problèmes soulevés. Celles-ci inspireront notre propre travail dans le diocèse de Québec.   

Nous exprimons à toutes les victimes notre profonde tristesse et notre espérance qu’elles parviennent à la guérison des souffrances infligées par des responsables en autorité dans l’Église. 

Nous vous invitons de nouveau à communiquer avec le Comité conseil pour les abus sexuels envers les personnes mineures ou vulnérables de l’Église catholique de Québec, pour soumettre une plainte relative à un abus, ou demander des conseils si vous avez des questionnements reliés à une situation laissant penser qu’un abus est commis:  

581 316-2010 
assistance@ecdq.org 

Sur cette page de notre site diocésain, vous pourrez prendre connaissance du travail en cours dans notre diocèse : 

https://www.ecdq.org/protection-des-personnes-mineures-et-vulnerables/ 

  

Que le Seigneur nous vienne en aide, 

 

+ Marc Pelchat 

   Évêque répondant 

   Comité diocésain pour la protection des personnes mineures et vulnérables 

   Église catholique de Québec