Ensemble pour la protection des personnes mineures et vulnérables

Ensemble pour la protection des personnes mineures et vulnérables

Ligne d’assistance

Communiquez avec le Comité conseil pour les abus sexuels envers mineurs ou personnes vulnérables de l’Église catholique de Québec, pour présenter une plainte ou demander des conseils pour une situation de ce type.

581 316-2010
assistance@ecdq.org

Un membre de ce comité conseil indépendant vous répondra dans un délai de 24 h, disponible pour vous écouter, vous accueillir, vous accompagner.

 

Un vaste chantier en cours dans notre diocèse

Nous avons entendu les voix des victimes d’abus sexuels. Nous sommes bouleversés. Nous nous donnons des moyens supplémentaires pour protéger nos enfants et les personnes vulnérables par un vaste chantier de prévention. Un engagement radical sous le signe de la transparence, de la vigilance, de la compassion et de la conversion.

Depuis 1992, la Conférence des évêques catholiques du Canada a adopté et diffusé des lignes directrices pour la protection des personnes mineures et vulnérables. Sa dernière publication (2018) énonce 69 recommandations visant à mettre en œuvre des mesures de tolérance zéro pour contrer les abus sexuels. Le pape François situe l’ensemble de l’Église dans une mouvance proactive qui nous pousse à aller résolument de l’avant.

Au sein de notre diocèse, un comité-conseil indépendant sur les abus existe depuis 1990. En janvier 2019, un groupe de travail a été formé pour s’assurer que les actions déjà en place soient bonifiées et que des mesures supplémentaires soient élaborées, à court, moyen et long terme. Notre plan d’action vise trois champs d’intervention :

1 – La prévention des abus

Exemples d’actions concrètes en développement : plan de formation de toutes les personnes œuvrant en Église, adoption d’un code d’éthique, processus de filtrage des bénévoles, site internet contenant plusieurs ressources…

Pour renforcer la prévention, comme plusieurs autres diocèses au Canada, nous entreprenons la vérification des antécédents judiciaires de toutes les personnes qui travaillent au sein de notre Église diocésaine.

2- L’accueil et l’accompagnement des victimes

Accueil et soutien par un comité-conseil indépendant.

Recommandations d’actions formulées à l’évêque, adaptées au caractère unique de chaque situation. Peut inclure une rencontre personnelle avec l’évêque.

Retrait rapide du service pastoral de toute personne soupçonnée d’abus sexuel, le temps d’une évaluation plus approfondie menant à une décision définitive.

Diffusion large du protocole de signalement et de traitement des plaintes.

3- La collaboration avec les instances judiciaires et civiles

Signalement aux autorités policières dès qu’une plainte d’abus sur mineur est reçue, et pleine collaboration à l’enquête civile.

Retrait du ministère actif pour toute personne visée par une allégation d’abus sexuel (évêque, prêtre, diacre, mandatée). Amorce d’une enquête interne.

Faisons ensemble partie de la solution, afin que nos communautés soient des milieux sécuritaires pour les jeunes et toutes les personnes vulnérables!

† Marc Pelchat, évêque auxiliaire à Québec
Responsable du groupe de travail
pour la protection des personnes mineures et vulnérables

 

Ressources

Notre protocole diocésain

Notre protocole diocésain (version 2016) en cas d’allégation d’inconduite, d’agression sexuelle commises par des membres du clergé ou des personnes mandatées en pastorale. Une nouvelle mouture sera publiée au cours de l’année 2020.
https://www.ecdq.org/wp-content/uploads/2016/09/2014-04-28-DECRET-Protocole-diocesain-en-cas-dallegation-dinconduite-dagression-sexuelle.pdf

Document-référence publié par la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) en 2018
https://www.ecdq.org/guerison-reconciliation-transformation/

Le document présente 69 recommandations inspirées des leçons que les évêques ont apprises de leurs expériences au cours du dernier quart de siècle.

Publications précédentes de la CECC à ce sujet : De la souffrance à l’espérance, 1992; Orientations, 2007.

Notre page consacrée au sommet qui s’est tenu au Vatican du 21 au 28 février 2019
https://www.ecdq.org/solidarite-humilite-et-penitence-rencontre-a-rome-sur-la-protection-des-mineurs/

Panel « L’Église catholique et les abus sexuels : enjeux, transformation, réparation »
https://www.ecdq.org/panel-leglise-catholique-et-les-abus-sexuels-enjeux-transformation-reparation/

Analyse « Abus sexuels : la honte d’une Église », par le rédacteur en chef de Pastorale-Québec l’abbé René Tessier
https://www.ecdq.org/abus-sexuels-la-honte-dune-eglise/