Campagne des paroisses : merci!

Du 26 septembre au 9 octobre dernier, la campagne de financement des paroisses a sensibilisé des centaines de milliers de personnes aux besoins accrus des paroisses en ce temps d’épreuve. Par la radio, les journaux, par communiqué de presse, sur le tout nouveau site https://www.campagnedesparoisses.org/, par les réseaux sociaux… 

Notamment, sur Facebook, plus de 211 000 personnes ont été rejointes, occasionnant plus de 1000 clics sur le site de la campagne des paroisses.  

Merci pour votre générosité envers votre paroisse, elle en a bien besoin! Continuons à la soutenir par nos prières et nos dons. Notre site web demeure accessible! 

 

Publicité à la radio

Version du M102,9 et FM93

 

À propos de la Campagne des paroisse

Les 38 fabriques (paroisses) du diocèse de Québec mettent en place des moyens de sollicitation de dons, leur principale source de revenus. Elles concentrent leurs efforts à l’occasion de la Campagne des paroisses. Le service des communications de l’Église catholique de Québec les appuie en leur préparant des outils et en offrant de la visibilité médiatique à cette campagne.

La campagne 2020 pour appuyer la campagne annuelle de sollicitation de dons des paroisse a eu lieu du 26 septembre au 9 octobre 2020. (Elle devait initialement se dérouler au printemps dernier).

Merci de votre don pour la relance!” Ces mots simples évoquent plus qu’une simple “reprise” des activités. Ils parlent de notre désir de saisir l’occasion de cette pénible mise en pause, pour relancer la vie des communautés d’une façon nouvelle. Petit à petit, divers aspects de la réalité paroissiale seront soit mis de côté, soit redéployés… On voit déjà que la mobilisation sur le terrain, dans les communautés, sera cruciale. Gardons confiance!

 

Communiqué de presse

Besoins accrus en contexte de pandémie

Une Campagne des paroisses cruciale

Jusqu’au 9 octobre, les trente-huit paroisses de l’Église catholique de Québec sollicitent les dons des croyants et croyantes pour poursuivre leur mission. Les conséquences de la crise actuelle n’épargnent pas nos communautés ; fragilisées mais désireuses de relever les défis auxquels elles font face, elles demandent de l’aide.

Le directeur général de la paroisse La-Transfiguration-du-Seigneur, Patrick Bouillé, confie : « Je m’occupe des ressources financières, matérielles, humaines, et chacun de ces secteurs d’activités a été touché durement par la pandémie. » Même constat dans les autres milieux de notre territoire : les pertes de revenus liés à la baisse des dons, des revenus locatifs, des activités, sont majeures.

Avec délicatesse, dans le respect de ce que chaque personne est en mesure de donner – puisque la précarité touche une frange importante de la population – les équipes responsables des paroisses font appel à la générosité de ceux et celles qui croient en leur travail. Le site campagnedesparoisses.org permet le don en ligne et offre de l’information sur les services offerts par les paroisses, ainsi que sur leurs revenus et dépenses.

Des services essentiels à maintenir

Comme on l’entend sur les ondes radio durant la campagne, « les familles, les aînés, les personnes qui vivent un deuil, qui sont seules ou dans le besoin, et tant d’autres, sont soutenus par nos paroisses ». On y retrouve un milieu qui nourrit la spiritualité et propage l’espoir.

L’équipe de la paroisse Saint-Charles-Borromée remarque que les demandes d’aide à son comptoir alimentaire son décuplées depuis le début de la pandémie. Les paroisses ont besoin de ressources pour continuer à s’engager auprès des personnes défavorisées.

La valorisation de notre patrimoine religieux

Nos trente-huit paroisses prennent soin de 221 églises, actuellement. Les communautés consacrent 35 % de leurs revenus à l’entretien régulier de ces bâtiments ainsi qu’aux travaux majeurs, soit en moyenne 13 millions par année. Les administrateurs et administratrices des paroisses cherchent le soutien de toutes les personnes qui ont à cœur la préservation de ce précieux héritage collectif.

Et la relance?

Sébastien, agent de pastorale, fait partie de ceux qui ne manquent pas d’initiative pour continuer la mission « autrement » : « Une des choses qui nous manque le plus ces temps-ci, c’est de nous sentir proches les uns des autres. Notre équipe de la Mission Bellechasse-Etchemins organise chaque dimanche sur le web une messe interactive pour les familles  : http ://m-b-e.org/. » Donner aux paroisses permet notamment à leurs responsables d’acquérir des compétences nouvelles et de concrétiser leurs idées créatives.

L’émergence et la formation de nouveaux responsables au sein des communautés est l’une des priorités diocésaines. Mélissa et Mathieu, de Baie-Saint-Paul, contribuent à cet effort : « Nous donnons à notre paroisse, parce qu’elle nourrit le feu de la foi, et qu’elle forme les leaders de demain! »

 

Vous pouvez faire un don en tout temps: https://www.ecdq.org/faire-un-don/