Profession de foi publique aux Promenades Beauport

Dans le cadre de l’Année de la foi, une profession de foi publique aura lieu en cette soirée de la Toussaint aux Promenades Beauport, centre commercial de Québec (3333 Rue du Carrefour, entre les portes 4 et 5).

couverturepfp12

L’activité se déroulera en deux temps, de 19 h à 20 h 30. Une première partie où nous entendrons le témoignage de diverses communautés chrétiennes, ainsi que des témoignages individuels. La seconde partie, à teneur plus liturgique, culminera dans une profession de foi commune (à l’aide du Credo, le « je crois en Dieu ») avec notre archevêque Gérald C. Lacroix. En plus de l’animation musicale et festive, cette soirée sera l’occasion du dévoilement et de la bénédiction de la magnifique icône de Madame Gilberte Massicotte-Éthier, dont le thème est précisément « La Toussaint ».

Pourquoi une « profession de foi publique » ?

Ce qui a donné naissance à cette activité est une invitation lancée par le pape Benoît XVI au moment de promulguer l’Année de la foi. Il disait ceci :

« La réflexion sur la foi devra s’intensifier pour aider tous ceux qui croient au Christ à rendre plus consciente et à revigorer leur adhésion à l’Évangile, surtout en un moment de profond changement comme celui que l’humanité est en train de vivre. Nous aurons l’opportunité de confesser la foi dans le Seigneur ressuscité dans nos cathédrales et dans les églises du monde entier; dans nos maisons et auprès de nos familles, pour que chacun ressente avec force l’exigence de mieux connaître et de transmettre aux générations futures la foi de toujours. Les communautés religieuses comme celles des paroisses, et toutes les réalités ecclésiales anciennes et nouvelles, trouveront la façon, en cette Année, de rendre une profession publique du Credo. »
(Porta fidei #8)

Un enjeu intéressant dans le contexte québécois actuel

Cette activité constitue en même temps une prise de position concrète, en ce temps de débats sur la place de la religion dans l’espace public : cette activité manifeste la conviction que la foi n’est pas qu’une affaire privée ou individuelle. Car, s’il est vrai que les affaires de l’État se doivent d’être exemptes de tout parti pris pour une confession ou l’autre, cela ne signifie pas que toute expression religieuse doive se cantonner aux lieux de cultes et maisons privées. Il s’agit ici de faire preuve de jugement dans la façon d’occuper l’espace public, en tout respect réciproque. Pour Daniel Laliberté, responsable du comité diocésain de l’Année de la foi, « nous ne serons pas là pour faire du prosélytisme, de la propagande, mais l’Église est convaincue qu’elle a une Bonne Nouvelle à annoncer et qu’elle est appelée à rayonner, d’abord par l’action charitable et juste de ses membres, mais aussi par la parole quand les circonstances le justifient. »

L’Église catholique de Québec invite donc ses fidèles à vivre une expérience originale et unique, une première à Québec.

Sachez que, pour les personnes ou groupes qui ne peuvent se rendre à Beauport, l’événement est diffusé en direct et en différé sur la webtélé www.ecdq.tv.

Pour en savoir plus sur l’activité elle-même : visitez www.ecdq.org/anneedelafoi.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here