Pastorale Dignité de la vie Aide médicale à mourir, euthanasie et suicide assisté

Aide médicale à mourir, euthanasie et suicide assisté

La ministre déléguée à la Santé publique Mme Véronique Hivon a déposé le 12 juin 2013 le projet de loi 52 autorisant « l’aide médicale à mourir » au Québec. Nos évêques québécois ont réagit au dépôt du projet de loi 52 sur les soins en fin de vie (dont euthanasie). Nous vous invitons à lire le communiqué émis.

Le gouvernement dit que ce projet de loi est le fruit de la commission spéciale «Mourir dans la dignité» qui s’est déroulée en 2011 et 2012. Pourtant, selon l’organisme Vivre dans la dignité, 60 % des rapports présentés lors de la Commission spéciale sur la question de Mourir dans la dignité s’opposaient aux suicides assistés et à l’euthanasie. Les faits saillants de la Commission sont présentés dans un document synthèse.

La fin de vie humainement assistée : un contrepoids argumentaire dans le débat sur l’euthanasie et le suicide assisté

Par ailleurs, mentionnons la conférence du jeudi 29 novembre de la Dre Catherine Dopchie, médecin oncologue ayant une pratique en soins palliatifs en Belgique. Une autre façon de former notre pensée sur ce sujet de l’heure.

Pour un survol bref, vous pouvez consulter la page Vocabulaire de fin de vie.

Initiative citoyenne

Bien que le gouvernement préfère parler d’aide médicale à mourir, cela ne change rien à la nature de l’acte. Un groupe de médecins l’a bien compris et a choisi de se mobiliser contre l’introduction de l’euthanasie et du suicide assisté dans les soins.  Ce Collectif de médecins a rédigé Le Manifeste du Refus Médical de l’Euthanasie. Nous vous invitons à jeter un coup d’œil leurs 8 affirmations. Elles sont fort pertinentes. Comme citoyen vous pouvez aussi appuyer ce groupe de médecin en signant en ligne et en parlant de cette initiative autour de vous.