Mobilisation sur le terrain en vue de la relance progressive

En ce vendredi 12 juin, nous sommes toujours dans la phase préparatoire à la réouverture des églises, en attente d’une date officielle confirmée par la Santé publique. 

Nous souhaitons reprendre nos rassemblements en assurant la sécurité des personnes qui vont y participer. Les protocoles sanitaires qui seront bientôt déployés visent à protéger les plus vulnérables à la COVID-19; c’est une responsabilité évangélique!  

Un pour tous, tous pour un! 

Actuellement, des équipes spéciales sont formées dans les communautés… et elles ont besoin d’aide! Les paroisses tentent de rejoindre des bénévoles; sans attendre un coup de fil, n’hésitez pas à faire signe, si vous êtes disponibles. Il y aura beaucoup à faire…  

Quelques exemples? Tenir la porte ouverte pour permettre aux gens d’entrer dans l’église sans manipuler la poignée. Faciliter le placement et la circulation dans l’église. Faire partie de l’équipe des ministres de la communion, bien préparés pour que la distribution soit sécuritaire. Prendre en charge la désinfection entre les célébrations.

Tout un défi, qui comme vous l’imaginez, ne peut être relevé sans la participation de l’ensemble de la communauté! 

Un pas à la fois 

La relance des différents aspects de la vie communautaire se fera par étapes. Au tout début, les énergies seront principalement investies afin de pouvoir offrir les sacrements : l’eucharistie, les baptêmes et les mariages. Dans cet effort, la priorité sera accordée au soutien des familles endeuillées en leur permettant de vivre des funérailles et les rites du dernier adieu… Après avoir apprivoisé les nouvelles façons de faire pour vivre des rassemblements, tout en évitant la propagation de la COVID-19, d’autres aspects de la mission ecclésiale seront déployés peu à peu. 

Le déconfinement sera progressif également d’un point de vue géographique : au fur et à mesure que les leaders locaux auront constitué et formé les équipes de bénévoles nécessaires, ils pourront ouvrir les lieux dont ils ont la responsabilité pour les rassemblements. Les communautés où la mobilisation sera plus lente prendront davantage de temps pour reprendre doucement la vie pastorale. 

Simple reprise ou… relance?

Cette relance sera-t-elle l’occasion de revisiter nos pratiques, pour accélérer le tournant missionnaire auquel nous travaillons depuis les dernières années? Nous le souhaitons ardemment… Au cœur des préoccupations logistiques, donnons-nous du temps de prière, de réflexion, de concertation, pour laisser l’Esprit-Saint nous guider!