L’impact de Mère Teresa dans votre vie?

Quel a été l’impact de mère Teresa dans votre vie?

Avez-vous des souvenirs de sa visite il y a 30 ans, le 11 juin 1986?

J’avais 9 ans à l’époque et je me rappelle mon père qui avait eu la chance de la voir. « J’ai rencontré un sainte aujourd’hui » m’avait-il dit… et c’est ce dimanche qu’elle sera reconnu sainte officiellement par l’Église catholique lors d’une messe présidée par le pape François (à voir en direct à 4h30 sur www.ktotv.com ou en différé à 15h30 sur Télévision Sel + Lumière).

 

Gilles Kègle

 

Cette image de la rencontre en 1986 de Mère Teresa avec Gilles Kègle, infirmier de la rue à Québec, est profondément touchante (récit ici).

Et vous, quels sont vos souvenirs de cette visite en 1986? Que représente Mère Teresa dans votre vie?

Bienvenue à toutes les activités à Québec qui souligneront sa canonisation!

+++

Pour voir le témoignage de Sr Marina, Missionnaire de la Charité à Québec:

2 COMMENTAIRES

  1. J’ai eu le privilège de la voir et de l’entendre quand elle est venu recevoir un prix à l’Université Laval à Québec!
    Quand elle passa près de moi et me regarda, je sentis une grande paix et un regard pénétrant qui disait : encore trop d’honneur pour moi… je ne suis qu’une amoureuse du Christ Jésus et j’ai répondu à son appel…Moi, je l’ai vraiment perçue comme une ”Sainte”!!! J’avais 32 ans et toute ma vie je l’ai priée!
    Une anecdote: quand elle fut béatifiée et que Mgr. Ouellet fut sacré cardinal, j’ai peint le portrait de Mère Teresa sur une pierre et je l’ai offert au Cardinal qui la remise au Pape Jean-Paul II comme j’avais suggéré. Une joie inexprimable me traversa le cœur! J’ai reçu aussi photo de l’évènement que je garde et que j’ai exposée et publiée plusieurs fois sur Internet!!! Oui, une grande Sainte des temps modernes que je continue à prier!!!

  2. Dieu m’a fait une miséricorde, le 11 juin 1986, devant l’Hôtel de Ville de Québec, alors que Mère Teresa s’avançait sur le trottoir, avec les gardes du corps qui l’entouraient en se tenaient par la main afin d’empêcher les gens de l’approcher de trop près.

    Pour une raison que je n’aborde pas ici, j’ai vécu alors un état de grande souffrance morale et spirituelle (une impression de vide existentiel et de désespoir absolu) comme si le plancher se dérobait sous mes pieds et que ma vie avait soudainement perdu tout son sens; cette souffrance se répercutant en mon corps, au point d’en avoir la peau moite et les jambes flageolantes, avec l’impression d’être au bord d’un effondrement physique, ce que je voulais éviter parce que cela aurait été trop humiliant…et ridicule…

    Quoi qu’il en soit, c’est en ces circonstances que j’ai quand même osé m’approcher de mère Teresa (entourée de gardes du corps); et c’est dans un geste qui m’a paru surréaliste que j’ai passé mon bras d. par dessus le bras d’un des gardes du corps afin de présenter ma main à celle-ci (que je ne voyais plus parce que la présence du garde du corps ne me permettait plus de la voir). Et ce fut là que j’ai senti les mains de celle-ci saisissant ma main, cela se passant au moment où une dame, à côté de moi, posait 2 questions (en anglais) à cette sainte; des questions auxquelles elle répondit ; ce qui fit que Mère Teresa garda, dans un toucher d’affection et de tendresse que j’expérimentais de façon sensible, ma main entre ses mains. Puis il y eut chez moi l’étonnement de sentir que, même si mère Teresa parlait en regardant la dame à côté de moi, il restait que sa façon affectueuse de tenir ma main me faisait comprendre bizarrement que j’avais quand même toute son attention (comme si sa charité s’était dédoublée pour me rassurer… tout en répondant à la dame qui la questionnait).

    Je pense que je n’oublierai jamais la tendresse du toucher des mains de mère Teresa sur ma main droite; ce toucher qui redonna du sens à ma vie et fit aussi disparaitre le grand malaise existentiel, psychologique et physique, qui était le mien juste avant qu’elle prenne ma main entre ses mains. Alors je dis ici : “Merci mon Dieu”, pour cette grâce de guérison que vous m’avez alors manifesté par le toucher de tendresse des mains de sainte Teresa de Calcutta !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here