Le souper vocationnel

Dans le souci d’éveiller les vocations en vue de poursuivre la mission léguée aux Apôtres par le Christ, la commission des vocations de Québec a organisé un souper vocationnel sur le thème : La chasteté pour la « vie »? Lieu: Monastère de l’Hôpital Général (Augustines de la Miséricorde de Jésus), 260, boulevard Langelier, Québec.

Cette journée a été marquée par la rencontre des hommes et des femmes en discernement vocationnel, des jeunes religieux, religieuses et séminaristes, ainsi que des accompagnateurs, en compagnie de Mgr Gaétan Proulx, évêque auxiliaire de Québec. Discussions, témoignages et enseignements nous ont permis de faire une approche aussi bien psychologique que spirituelle dudit thème.

Rappelons qu’à cette même date, l’Église de Québec célébrait la mémoire de Catherine de Saint Augustin, fondatrice des Sœurs Augustines. Contrairement aux prévisions, 103 personnes se sont donné rendez-vous à ce lieu. Dans un climat de silence doublé d’une ambiance fraternelle, nous avons tous eu le bonheur de passer des moments agréables d’échanges et de prières.

Dès l’entrée du Monastère, nous avons reçu un accueil chaleureux et étions dirigés selon le rythme d’arrivée, à nous mêler aux autres qui étaient déjà là. Pendant qu’on jasait et qu’on se saluait dans le parloir, plus de cinq frères et sœurs circulaient dans la salle pour offrir des rafraîchissements et des amuse-gueules. Après ce temps fort de convivialité, nous avons été invités à prendre place dans la magnifique chapelle où devait se tenir notre rencontre.

Une fois installés, nous avons reçu un mot de bienvenue des sœurs Augustines par l’entremise de Sarah McDonald. James nous a invités à la prière et Jérémie nous a mis au parfum du thème du jour. C’est alors que Mgr Proulx est intervenu. S’appuyant sur l’expérience de Catherine de Saint Augustin, il nous a ouverts au sens du don de soi sans lequel il est difficile de vivre sa vocation.

Puis la parole a été accordée à l’abbé Martin Laflamme, membre de l’équipe de formation du Grand Séminaire de Québec. Il a centré son exposé sur la maturité affective. Il l’a définie comme un processus dynamique qui nous permet de composer avec nos émotions, en vue d’un équilibre de vie avec soi-même et dans la relation avec autrui. La connaissance de soi et de son histoire, vivre en syntonie avec ses émotions, la capacité d’être présent à soi et la capacité de prendre des décisions en sont les critères.

Quelques témoignages sur le vécu de la chasteté respectivement par sœur Marie Gabrielle, Mgr Proulx, frère Louis Cinq-Mars, (Capucin) nous ont édifiés et encouragés dans notre marche à la suite du Christ. Après quelques discussions autour de l’exposé et des témoignages entendus, nous avons eu droit à un bref aperçu de ce lieu riche en histoire.

Le repas soigneusement présenté par Pastorale jeunesse et vocation nous a permis de refaire nos forces dans un esprit de partage et de cordialité. Les complies chantées en chœurs nous ont tous permis d’élever nos âmes vers Celui qui nous a rassemblés dans son amour. La bénédiction finale de Mgr Proulx a clôturé ce moment de prière.

Puis, Sarah a repris la parole pour remercier tour à tour les sœurs Augustines pour l’accueil chaleureux qu’elles nous ont réservé, Mgr Gaétan Proulx qui a accepté volontiers d’être des nôtres, les membres de pastorale jeunesse et vocation pour l’ensemble de l’organisation et le repas, tous les participants pour avoir répondu positivement à ce grand rendez-vous et contribué ainsi à sa réussite.

Merci particulier à Sarah McDonald, Josée Therrien, James Langlois, Rita Kim, Marilou Bernier, Benoit Girard… pour votre précieuse collaboration. Deo Gratias !

Sébastien Bangandu, aa

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here