Diocèse de Québec Évêques Maurice Couture

Maurice Couture

Maurice-CoutureMonseigneur Maurice Couture (1926 -2018) est né à Saint-Pierre-de-Broughton le 3 novembre 1926; voeux perpétuels chez les Religieux de Saint-Vincent de Paul le 15 août 1948; ordonné prêtre le 17 juin 1951 et licencié en théologie, il exerce d’abord son ministère auprès des jeunes, de 1952 à 1955, comme animateur de « retraites fermées » et, en période estivale, comme animateur de pastorale aux terrains de jeux de Plessisville, de Port-Alfred et de Bagotville, où il met sur pied le Patro de La Baie.

Responsable du Petit Séminaire de sa congrégation de 1955 à 1965; recteur-fondateur du Séminaire intercommunautaire de Cap-Rouge de 1965 à 1970. Supérieur provincial de sa communauté pour le Canada, de 1970 à 1976 et président de l’Association des Supérieurs majeurs de l’Archidiocèse de Québec de 1971 à 1976, il fut élu supérieur général de sa congrégation en 1976 et réélu pour un second mandat en 1982. Nommé le 17 juillet de la même année évêque titulaire de Talattula et auxiliaire de Québec et ordonné le 22 octobre suivant en la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, il est promu, le 7 décembre 1988, évêque de Baie-Comeau et, le 17 mars 1990, il est appelé à succéder au Cardinal Louis-Albert Vachon au siège métropolitain et primatial de Québec. Président de l’Assemblée des évêques du Québec de 1993 à 1995, Mgr Maurice Couture est le vingt-troisième évêque et le treizième archevêque de Québec.

Armoiries

couture-armoiriesDescription

« Tierce en cape, au chef d’or charge d’une salamandre d’or dans sa patience de gueules et accompagne, au 1er, d’azur a une coquille, au 2ième, de gueules. A une croix issant de trois épis de blé, au 3ième, d’azur au chrysanthème, le tout d’or. »

Éléments

  • Le Chef met en évidence le lieu d’origine de Mgr Couture, la région de l’Amiante. Il souligne le lien spirituel entre Mgr Couture et Mgr François de Laval d’une part, et le Séminaire de Québec d’autre part, où Mgr Couture a étudié.  En plus de rappeler la Congrégation des Religieux de Saint-Vincent de Paul, il symbolise aussi une œuvre majeure d’apostolat de Mgr Maurice Couture.
  • La salamandre, qui vit dans le feu sans se détruire, symbolise l’amiante et la région de l’Amiante.
  • Illustrant déjà le blason de Mgr François de Laval, la coquille met ici en relief le zèle charitable du Séminaire de Québec, à l’origine de la venue au Canada des Religieux de St-Vincent de Paul, dont les membres, notamment Mgr Couture, reçurent gratuitement du Séminaire de Québec leur formation classique et théologique.
  • Une gerbe de blé surmontée d’une croix constitue l’élément principal du blason des religieux, blason des Religieux de St-Vincent de Paul. La croix et les épis rappellent ici l’appartenance de Mgr Couture à cette Congrégation, dont il était le supérieur général au moment de sa promotion à l’épiscopat.
  • Sous le chrysanthème est représenté le logo stylisé du Séminaire
    inter-communautaire de Cap-Rouge, dont Mgr Maurice Couture fut le recteur-fondateur de 1965 à 1970.