Croire intelligemment

 

Études Croyance intelligenceJ’ai reçu beaucoup de commentaires à la suite de mes interventions médias au sujet de l’étude de l’université de Rochester (É.-U.) affirmant que les croyants seraient en moyenne moins intelligents que les non-croyants.

Que ce soit à LCN avec Mélanie Bergeron, TVA avec Sophie Thibault, ou dans le Soleil avec François-Olivier Roberge, j’ai tenté humblement de mettre en perspectives cette étude et de rappeler l’importance de la raison dans un cheminement de foi mature.

J’espère que cette médiatisation permettra d’avancer dans le dialogue entre croyants et non-croyants.

Déjà, le livre LETTRES OUVERTES. Correspondance entre un athée et un croyant (Médiaspaul, 2013) a démontré l’intérêt d’une telle démarche. Cet échange entre Jean-Guy St-Arnaud, s.j., et Cyrille Barette, professeur émérite de biologie de l’Université Laval, fait d’ailleurs l’objet d’une très intéressante émission de Radio-Galilée cet été, les dimanches à 13h30 et 20h30.

Je vous recommande aussi l’excellent livre De la génétique à Dieu, (Presse de la Renaissance, 2010), témoignage de conversion de l’un des plus grands scientifiques contemporains, Francis S. Collins (chef de l’équipe qui a décrypté le génome humain).

En espérant que le Parvis des Gentils (site Web en italien, passage à Paris en 2011, prochains événements), initiative du Conseil pontifical de la culture faisant la promotion des échanges entre croyants et non-croyants puisse faire escale à Québec un jour ou l’autre.

***

Pour aller plus loin: le documentaire L’homme entre science et religion de 58 minutes (Prix du meilleur film spirituel européen, 2008).

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here