Catholiques et conciliation travail-famille

Le quotidien Le Soleil a publié aujourd’hui en page 21 un texte de Thérèse Duval, notre répondante à la condition des femmes. Nous vous invitons à en prendre connaissance.

Capture Carrefour Thérèse Duval

Catholiques et conciliation travail-famille (publié dans Le Soleil sous « L’Église prône l’égalité hommes-femmes »)

En réaction à l’article «Des “soldats du Christ” à Québec pour prêcher le retour de la femme à la maison» de Baptiste Ricard-Châtelain, paru le 26 août.

La participation active des femmes au marché du travail se révèle un acquis important de notre société québécoise. L’enseignement catholique sur la question est limpide, tel que nous le rappelle la doctrine sociale de l’Église : « Le génie féminin est nécessaire dans toutes les expressions de la vie sociale; par conséquent, la présence des femmes dans le secteur du travail aussi doit être garantie.» Cette doctrine aborde également la question de la conciliation travail-famille, en mentionnant que le travail doit être structuré de manière à ce que la femme ne soit pas obligée de payer sa promotion au détriment de sa famille. Dans son audience générale du 29 avril dernier, le pape François nous invite à soutenir fermement le droit à une rétribution égale pour un travail égal entre hommes et femmes. Une inégalité qu’il qualifie de « pur scandale». Il nous partage que «la semence chrétienne de l’égalité radicale entre les conjoints doit aujourd’hui porter de nouveaux fruits». Pour lui, «le témoignage de la dignité sociale du mariage deviendra persuasif précisément par cette voie, la voie du témoignage qui attire, la voie de la réciprocité entre eux, de la complémentarité entre eux.» Je suis heureuse de faire partie d’une Église qui nous rappelle que Dieu fait femmes et hommes partenaires en humanité.

Thérèse Duval
Répondante à la condition des femmes
Église catholique de Québec

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here