Vous avez dit « mercredi rouge »?

Voilà un constat qui frappe… Actuellement, 327 millions de chrétiens dans le monde ne peuvent vivre leur foi librement. Ils souffrent d’oppression ou de persécution. Même si cela est difficile à comptabiliser avec précision, il est estimé que 75 % des violences pour motifs religieux sont perpétrées à l’encontre des chrétiens. 

L’organisme Aide à l’Église en Détresse (AED) s’intéresse plus particulièrement aux communautés chrétiennes pauvres, opprimées ou persécutées. Pour sensibiliser plus largement à la population à ces violences faites contre nos frères et soeurs dans la foi, cet organisme propose depuis quelques années la tenue du Mercredi rouge.  Le Mercredi rouge (connu aussi comme Red Wednesday) est un événement dont l’objectif est de mettre en lumière la persécution et l’injustice subies par les chrétiens tout en prônant le respect et la tolérance entre personnes de religions différentes. L’objectif recherché est qu’un plus grand nombre de gens se positionnent pour leur foi, et plus largement pour la liberté religieuse.

La date retenue pour souligner cette triste réalité est la 3e semaine de novembre. Cette année, ce sera donc le 17 novembre. L’Église catholique de Québec embarque dans le mouvement. Mgr Marc Pelchat présidera une célébration eucharistique du coté de Limoilou, à l’église Saint-Pascal-de-Maizerets. Venez nombreux pour prier et vous unir à ceux et celles qui souffrent ! 

Toutes les communautés chrétiennes peuvent souligner la journée, grâce à ces outils.