Un lancement du tonnerre (suite et fin)

C’est par une taquinerie, que Mgr Lacroix reprend le bel exposé de M. l’abbé Guérette, qu’il endosse parfaitement. Comme il fait bon de voir des prêtres taquiner leur archevêque qui le leur rend bien ! Quel climat fraternel et cordial règne au sein de notre assemblée ! N’est-ce pas un signe de bonne santé ?

Mgr Lacroix ajoute avec conviction : « Moi, je suis très heureux d’entendre ça que nous devons être en perpétuelle conversion. La rencontre avec le Seigneur, notre Alliance avec Lui, descendre dans notre mort pour nous laisser sauver, ressusciter quel bon départ pour notre année que de revenir à cet essentiel ! » Il continue en appuyant sur l’importance, pour nous et pour le peuple, d’être en profonde Alliance avec le Seigneur : « Moi, je suis convaincu que très souvent le plus grand obstacle à l’avancement du Royaume, c’est moi…, par ma façon d’être, mes attitudes, mes propres refus d’aller plus loin dans l’Alliance. »

Nous sommes invités ensuite à écouter Benoît XVI s’adressant aux JMJ de Madrid : Le Christ seul peut répondre aux aspirations que vous portez en vous. Laissez-vous saisir par Dieu pour que votre présence dans l’Église lui donne un élan nouveau !»

Puis avant la pause, c’est la présentation des nouveaux mandatés et la promotion de YOUCAT, le condensé du catéchisme de l’Église catholique distribué gratuitement à tous les jeunes de la JMJ de Madrid.

Après un bon repas, pris dans la joie et la fraternité, le beau chant, Les portes s’ouvrent, nous invite à continuer… Mgr Lacroix, avec son humour habituel, entretient le suspense avant de nous annoncer le nouveau document Cadre de référence pour les réaménagements pastoraux dans le diocèse de Québec Il sait pertinemment que ce n’est pas la nouvelle que nous attendions. Ce document, poursuit-il, a longuement été préparé « …il conduit à une nouvelle étape pour poursuivre notre mission, notre marche, notre service comme Église. J’espère que vous y retrouverez, d’abord et avant tout, un souffle, un esprit, des pistes, un cadre de références pour avancer sur les chemins de la Nouvelle Évangélisation, de la transmission de la foi, par le soutien et la croissance de nos communautés chrétiennes, c’est vraiment l’objectif. »

Il ajoute ensuite : « On l’a vu ce matin, le plus difficile va être notre conversion. Mgr Pierre-André Fournier aimait dire que les premiers réaménagements étaient des réaménagements pectoraux. Il faut laisser Dieu changer notre cœur. » Mgr l’archevêque appuie beaucoup sur le travail fait ensemble, en équipe. À plusieurs reprises, il affirme : « Seul on va plus vite, mais ensemble, on va pas mal plus loin.»

Puis, un panel des plus intéressants illustre les réalisations de quelques mandatés. Bravo à chacun des panelistes pour votre beau travail pastoral !

Après chaque exposé, nous étions invités, à l’aide de questions, à intérioriser et à partager.

Une célébration de la Parole très éloquente, présidée par notre archevêque clôt la journée. Il remercie l’assemblée de sa présence en nous réitérant la joie qui l’habite : « Je suis heureux de voir que vous êtes là, qu’on parte ensemble là où Dieu voudra bien nous conduire. » À la fin de la célébration, il nous invite à venir serrer, prendre avec lui le bâton pastoral. « C’est une façon très simple et concrète » affirme-t-il, de dire : « On est ensemble pour cette mission, on est ensemble pour marcher derrière le Christ, on est ensemble à être envoyé par Lui servir le peuple de Dieu qui est à Québec. Je vous y invite, avant de partir et moi, je vous serre sur mon cœur et vous souhaite une excellente année !»

N’est-ce pas un souhait qui donne des ailes pour continuer la belle mission qui est nôtre ?

De plus, le document cadre La charité du Christ nous presse. (2 Co 5, 14) nous a été donné.