« Traumatisme et transformation »: colloque sur l’Église catholique et la crise des abus sexuels

Voici une info fort pertinente nous provenant du site Web de l’Église catholique de Montréal:

 

Les 14 et 15 octobre, un colloque sur les abus sexuels dans l’Église catholique proposera un coup d’œil plus pointu sur cette situation de crise afin de mieux répondre aux traumatismes vécus suite à l’abus et afin de mieux gérer la responsabilité des institutions ecclésiales.

Le congrès de deux jours, sous le thème « Traumatisme et transformation : l’Église catholique et la crise des abus sexuels », regroupera une brochette d’experts internationaux et de chefs religieux qui partageront leur expertise sur la situation à la fois troublante et controversée.

Le colloque sous le patronage de l’Université McGill et organisé par le Centre for Research on Religion, arrive peu de temps après la parution du rapport John Jay. Le titre du rapport est « The Causes and Context of the Sexual Abuse of Minors by Catholic Priests in the United States, 1950-2010 » (Le contexte et les causes des abus sexuels sur des mineurs par des prêtres catholiques aux Etats-Unis, 1950-2010).

Un communiqué de presse émis par les organisateurs déclare : « L’abus sexuel demeure un problème profondément enraciné – et largement caché – au cœur de la société humaine. Pour une foule de raisons, l’Église catholique est devenue une espère de « cas clinique » concernant l’abus sexuel de mineurs et d’enfants dans un contexte institutionnel. Alors que s’étend la révélation de la crise, une grande quantité d’informations apparaît et entraîne par le fait même des analyses psychologiques, éthiques, légales, historiques et sociologiques. »

Le but premier de ce colloque est d’identifier les composantes de la leçon qui a été retenue et les moyens d’envisager l’avenir pour aller plus loin.

La traduction simultanée sera disponible.

Parmi les conférenciers nous notons :

– Mgr Anthony Mancini, archevêque d’Halifax

– Mgr Ronald Fabbro, évêque de London, Ontario

– M. John Allen, correspondant sénior pour le National Catholic Reporter et commentateur religieux pour CNN et NPR

– M. l’abbé Len Altilia, s.j., délégué de la province canadienne des jésuites

– Dre Karen Terry, rédactrice en chef du Rapport John Jay

– M. Randal Penney, une victime d’abus

– Me Paul Torrie, avocat et médiateur dans des cas d’abus sexuels.

Les organisateurs affirment que le colloque s’adresse en particulier à ceux et celles qui travaillent sur des questions en lien avec l’abus sexuel de mineurs dans le cadre d’institutions et de contexte religieux et également aux professionnels laïcs, membres du clergé et chefs religieux, aux chercheurs dans les domaines de travail social, de loi et de droit publique.

Les frais d’inscriptions sont de 200$, incluant deux dîners, des rafraîchissements tout au long du colloque, la réception du vendredi soir et tout le matériel pédagogique.

Parmi les commanditaires principaux on retrouve la Conférence des Évêques Catholiques du Canada (CÉCC), les Sœurs de la Charité et la Congrégation de Notre-Dame.

Pour plus de détails visiter le site Internet ou envoyer un courriel à l’administrateur du colloque : jon.waind@mcgill.ca.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here