Tragédie au Liban: soutenons-les par la prière et par nos dons

 

Le Liban, l’un des pays les plus cités dans la Bible, vit une nouvelle et très douloureuse épreuve. Confions-les à Notre-Dame du Liban : qu’elle fortifie et console ceux qui souffrent!

Voici les mots de notre archevêque, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, partagés sur ses réseaux sociaux le jeudi 6 août dernier:

À toutes les familles libanaises qui vivent à Québec et au Québec qui sont touchées par la tragédie dévastatrice de Beyrouth, notre solidarité dans la peine et l’assurance de notre prière. Votre peuple a déjà beaucoup souffert. Cette épreuve s’ajoute et nous touche tous et toutes. Votre présence et votre participation à la vie au Québec nous a permis de découvrir un peuple noble, déterminé et persévérant. Que votre foi vous aide à traverser cette épreuve.

Tandis que beaucoup de questions demeurent sans réponses, l’explosion a créé une onde de choc partout dans le pays… et dans le monde. Le bilan des pertes ne cesse de s’aggraver. À la centaine de décès confirmés à ce jour s’ajoutent des milliers de blessés et d’innombrables personnes qui manquent à l’appel, enterrées sous les décombres. Trois hôpitaux situés près du port, y compris l’Hôpital St-George qui compte 600 lits, ont été gravement endommagés et ont dû être évacués. Les blessés sont transportés d’urgence dans des centres médicaux à des kilomètres de Beyrouth.

Plusieurs options s’offrent à nous pour soutenir le peuple libanais via ces œuvres catholiques, notamment l’Association catholique d’aide à l’Orient (CNEWA)