Sacrements Eucharistie L’eucharistie – réflexions générales

L’eucharistie – réflexions générales

Quand on réfléchit à ce qu’est l’eucharistie, on réalise que ce sacrement est le sommet de la vie chrétienne : non pas un geste qui arrive une seule fois, comme le baptême ou la confirmation, mais l’invitation faite par Jésus Christ à se retrouver, ensemble, régulièrement, autour de la « table familiale ».

Qu’est-ce que l’eucharistie ?

La catéchèse d’initiation vise ceci : que les personnes qui cheminent s’attachent de plus en plus à Jésus Christ mort et ressuscité et qu’elles vivent cette relation en communion avec des frères et des sœurs au sein d’une communauté chrétienne.

L’Eucharistie, c’est la plus grande expression possible du lien au Christ et de l’unité communautaire. Elle s’appuie sur la foi au Dieu de Jésus Christ, cette foi qui s’alimente aussi à la Parole de Dieu, cette foi qui est professée par l’assemblée à chaque dimanche avant de faire les gestes eucharistiques. En elle culmine tout ce qui constitue l’identité de disciple de Jésus Christ.

Quand peut-on célébrer la première eucharistie ?

Si l’on veut célébrer la première eucharistie en vérité, cela suppose que la personne soit disposée à « donner sa vie au Père comme le Christ » et à « faire un seul corps et un seul esprit avec sa communauté ». Intégrer ces dispositions à sa vie suppose un parcours catéchétique bien déployé, qui aura permis de trouver en Jésus Christ celui qui donne sens à notre vie, au point de vouloir faire, comme lui, « de toute notre vie une offrande au Père » (Rm 12,1). C’est dans ce contexte que le responsable du cheminement, en accord avec la personne, déterminera que la première eucharistie peut être célébrée.

La première communion

Traditionnellement, dans le cheminement de foi d’un enfant, il y a toujours eu l’initiation à l’eucharistie, ce qu’on a l’habitude d’appeler la « première communion ».

Quand on réfléchit à ce qu’est l’eucharistie, on réalise que ce sacrement est le sommet de la vie chrétienne : non pas un geste qui arrive une seule fois, comme le baptême ou la confirmation, mais l’invitation faite par Jésus Christ à se retrouver, ensemble, régulièrement, autour de la « table familiale ».