Rapport de la Commission spéciale sur l’évolution de la Loi concernant les soins de vie

La Commission spéciale sur l’évolution de la Loi concernant les soins de fin de vie a déposé son rapport ce 8 décembre 2021. Les élus impliqués recommandent au gouvernement de légiférer pour inscrire dans la loi les demandes anticipées d’aide médicale à mourir. Ils déconseillent d’élargir la loi aux personnes touchées par des troubles mentaux.

Nous vous partageons la réaction de deux groupes, le réseau citoyen Vivre dans la dignité, et le Collectif des médecins contre l’euthanasie. Tous deux expriment un mélange de soulagement et d’inquiétude. Voici leur communiqué.

En marge du dépôt du rapport, « Vivre dans la Dignité a débuté la publication d’une série de sept vidéos pour réfléchir aux enjeux entourant l’élargissement de l’accès à l’aide médicale à mourir. Elle donne la parole à M. Louis-André Richard. Professeur de philosophie, il a participé aux travaux sur l’élaboration du projet de loi 52 (loi québécoise concernant les soins de fin de vie) à partir de 2010. Expert en philosophie éthique et politique, il donne des formations au Québec et en France en accompagnement palliatif depuis plus de 15 ans. Il est titulaire d’un doctorat lié à la réflexion sur la philosophie, la culture palliative et la société. »

Liens Youtube ici.