Prochain Synode des évêques : une démarche inédite

Une grande consultation de l’Église universelle, un « synode », sera initiée en octobre. Le document permettant d’expliquer et d’organiser la démarche a été lancé le 7 septembre 2021. Pour le découvrir, cliquez sur cet article de Vatican News.

Pour saisir rapidement quelle forme prendra le processus, voici un bref article rédigé par l’abbé René Tessier, dans la revue Pastorale-Québec de septembre 2021 :

Prochain Synode des évêques : une démarche inédite

La nouveauté de la formule peut surprendre et même générer une certaine confusion. Essayons de bien expliquer cette innovation très intéressante. Le 16e Synode ordinaire des évêques, dont l’Assemblée générale était initialement prévue à Rome en octobre 2022, va se déployer davantage dans le temps; histoire de favoriser une beaucoup plus large participation de toutes les composantes de notre Église.

Entre octobre 2021 et octobre 2023, on verra donc trois étapes: une première phase diocésaine, d’octobre à avril prochain; une deuxième phase, continentale celle-là, entre septembre 2022 et avril 2023, axée sur deux documents de travail (appelés: Instrumentum Laboris); finalement une conclusion à l’échelle de l’Église universelle, avec le point culminant de l’Assemblée synodale en octobre 2023. Le thème de ce synode, auquel nous sommes donc invités à contribuer, demeure: « Pour une Église synodale : communion, participation et mission ». En d’autres termes, il s’agit de voir comment nous pouvons progresser, tous et toutes ensemble, en fonction de ces trois grands buts pastoraux.

Le pape François inaugurera la démarche synodale les 9-10 octobre prochain. Il est prévu que, localement, les diocèses en fassent autant le 17 octobre. Pour cette première phase consultative, le Secrétariat général du Synode des évêques offrira aux Églises diocésaines un Document préparatoire pour situer le sujet, un modèle de questionnaire et un Vade Mecum (guide d’utilisation). De dire le cardinal Mario Grech, secrétaire général du Synode des évêques : « L’Église tout entière est synodale parce qu’elle est d’abord communion ».