Prier pour les vocations ou l’art de perdre son temps ?

Si telle est votre pensée, vous êtes invités à terminer ici la lecture… mais si vous continuez à lire ce texte c’est qu’au fond, vous êtes porteur et porteuse d’une “curiosité évangélique”… Bonne nouvelle: Ce n’est pas péché….

Donc, si vous avez décidé de prier pour les vocations seulement dimanche le 21 avril 2013…BRAVO: vous êtes une personne efficace et perdant peu son temps ! Arrêtez de nouveau à lire…

contact

Par contre….si vous avez compris qu’une vocation est un long “travail” d’éducation, de formation et d’accompagnement… vous serez probablement intéressés par ces documents provenant de quelques diocèses du Québec et pouvant nourrir votre réflexion, votre prière et vos célébrations dominicales ou communautaires.

Des racines et des ailes: Texte de réflexion: Si les racines sont vitales pour la croissance humaine et spirituelle de chaque personne, les ailes ne le sont pas moins pour prendre son envolée. Découvrir sa vocation est le fruit d’un processus complexe, d’un enracinement familial, ecclésial, d’une histoire individuelle et collective placée sous le regard de Dieu. La communauté chrétienne demeure déterminante pour fortifier celle-ci et la mener jusqu’à son terme.

Message de Benoit XVI: Texte de la 50ème “Journée de prière pour les vocations”

Propositions pour une célébration dominicale

Et maintenant…assez de temps perdu…prions, invitons et vivons avec joie notre propre vocation quelle qu’elle soit!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here