L’opération « Adopte un milieu de soins » est de retour!


Nous voyons avec la deuxième vague à quel point notre personnel de santé est sollicité par cette pandémie. Saviez-vous qu’il est possible d’aider nos anges gardiens? Joignez-vous à l’initiative « Adopte un milieu de soins » visant à créer un réseau de priants en lien avec un milieu de soins!

Invitation vidéo

La famille de Claudine Pouliot et Louis-André Richard a été durement éprouvée par la COVID-19. Écoutons leur invitation à nous joindre à l’initiative « Adopte un milieu de soins ». C’est une manière à notre portée de soutenir la fragilité humaine. Cliquez sur l’image!

Présentation

Avec le reconfinement de 2021, l’Église catholique de Québec relance le grand mouvement de prière initié lors du premier confinement de 2020. Le soutien par la prière se vit depuis longtemps dans notre Église, au quotidien: pourquoi ne pas le diriger vers les personnes les plus directement et durement touchées par la pandémie?

Nous sommes tous liés à un milieu de soin, d’une manière ou d’une autre. Votre grand-mère est dans un CHSLD? Vous passez tous les jours devant un hôpital? Une personne de votre entourage travaille ou bénéficie de soins dans le système de la santé? Ensemble, nous pouvons couvrir tout le territoire du diocèse de Québec! À notre façon, dans l’invisible, nous pouvons être un soutien et montrer notre solidarité auprès de tous ceux et celles qui sont discrètement impliqués pour que les gens dans notre pays se portent mieux.

Description

Vous souhaitez contribuer à l’Opération « Adopte un milieu de soins » : merci! Même en isolement, nous pouvons être ensemble, par l’entremise de ce mouvement de prière diocésain !

Il vous est proposé de choisir un établissement de soins à porter dans la prière, que vous connaissez, qu’un de vos proches fréquente, que vous croisez régulièrement, etc.

Voici la proposition que nous vous faisons :

  • Pour qui prier ? Toutes les personnes vivant et travaillant dans ces centres : proches aidants, préposés aux bénéficiaires, intervenants en soins spirituels, employés de la santé tels les infirmières/infirmiers, techniciennes/techniciens, chercheuses/chercheurs, médecins. Pensons aussi à tous ceux et celles qui donnent les services de première nécessité : personnel des cuisines, cafétérias, employés d’entretien, secrétariats, etc.

  • Fréquence de la prière : Si cela vous convient, nous vous proposons de prier deux fois par jour : le matin et le soir. La prière n’a pas besoin d’être très longue. Allez-y spontanément, selon votre inspiration ! Voici quelques idées pour alimenter votre prière.

    • Le matin : Vous pouvez demander au Seigneur qu’il bénisse et veille sur les personnes œuvrant dans l’établissement. Qu’il leur donne la force, le discernement et la patience pour traverser leur journée. Qu’il aplanisse devant elles les difficultés à venir.

    • Le soir : Rendez grâce au Seigneur pour tout le bien qu’ont apporté les personnes qui travaillent dans l’établissement. Demandez-lui qu’elles bénéficient d’un repos réparateur et qu’elles puissent avoir du bon temps en famille malgré la fatigue de la journée. Bénissez-les d’une façon particulière.

  • La durée : Nous suggérons de prier au minimum jusqu’à la fin du confinement. Il vous est toujours possible de poursuivre après… Les personnes qui sont au service de la vie ont toujours besoin de soutien !

  • Quelques petits trucs pour nous aider à inclure cette intention dans notre quotidien : mettre le nom de l’établissement sur le frigo ou sur le miroir de la salle de bain pour nous y faire penser.

  • Votre salaire : « Ton Père qui voit dans le secret te le rendra. » (Mt 6, 6) Recevez aussi toute notre gratitude pour avoir embarqué dans ce projet avec nous !

Un grand merci ! Votre implication priante est aussi une façon de construire le Royaume de Dieu dès maintenant.

Une initiative de l’équipe des Services diocésains de l’Église catholique de Québec

 

Liste des établissements au format PDF

Voici une liste non-exhaustive de milieux provenant de notre diocèse, pour vous inspirez, si vous n’êtes pas en lien avec un lieu en particulier.