Nouvelles restrictions sanitaires dans les lieux de culte : l’Église catholique de Québec emboîte le pas

La détérioration de la situation sanitaire apporte encore son lot d’insécurité avec un certain niveau de découragement, dans la population québécoise comme ailleurs dans le monde. Passeport vaccinal obligatoire et limite de 50% de la capacité : ces deux annonces ont été faites le 16 décembre concernant les règles sanitaires applicables aux lieux de culte. La communauté catholique est secouée, comme l’ensemble de la population, mais elle contribuera aux efforts demandés en assumant ses responsabilités.

Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix s’est adressé aux communautés chrétiennes de son diocèse ce vendredi matin : « Malgré notre déception et notre frustration, l’heure n’est pas à la dissidence mais à la solidarité, afin de protéger les personnes les plus vulnérables. (…) Serrons-nous les coudes pour protéger le plus grand nombre de personnes. »

La participation aux messes de Noël, notamment, sera adaptée pour tenir compte des nouvelles mesures. Pour beaucoup d’églises, la limitation des places correspondait déjà plus ou moins au ratio de 50%; d’autres devront prendre de nouvelles mesures. La grande nouveauté consiste plutôt dans l’exigence de la preuve vaccinale : l’application de cette mesure, assurée par des personnes bénévoles dans la plupart des cas, représentera un important défi au plan logistique. Sur le plan humain et spirituel, l’exclusion forcée des personnes non-vaccinées sera difficile à vivre de part et d’autre. L’accompagnement des communautés se poursuivra auprès de tous et de toutes, alors que perdure la gestion de cette crise.

En ces temps exigeants, l’archevêque de Québec est de tout cœur avec les personnes plus fortement éprouvées et demande aux disciples du Christ d’affronter cette difficile réalité en prenant soin les uns des autres pour en sortir plus unis que jamais : « Croyants et croyantes, que notre foi nous insuffle du courage et ouvre notre coeur à la solidarité. Partageons la lumière de notre espérance dans notre entourage et gardons l’unité dans la foi. » Le message entier est disponible ici.

 

Messes de Noël : communiquer avec sa paroisse

Pour ceux et celles qui viendront puiser cette espérance à l’église, la meilleure façon de connaître les modalités des messes est de prendre contact avec sa paroisse, via son site web, sur Facebook ou par téléphone. En plus du passeport sanitaire obligatoire, notons que le port du masque en continu et le respect de la distanciation d’un mètre sont en vigueur.

 

Fêter à la maison

Plusieurs personnes, couples, familles, ont aussi redécouvert en 2020 des façons de souligner la Nativité dans l’intimité de leur foyer. L’Église catholique de Québec invite à bonifier l’expérience de Noël en s’accordant des temps d’intériorité, d’échanges et de célébration, chez soi. En vitrine de son site web, elle a rassemblé quelques ressources.

 

Compilation de ressources variées pour fêter Noël : https://www.ecdq.org/preparons-noel-ca-narrive-quune-fois-par-annee/

Pour repérer une église ou une paroisse, de même que ses coordonnées : https://www.ecdq.org/diocese-de-quebec/trouver-une-eglise