Messe chrismale à la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec

4 avril 2012, cette année encore, j’ai assisté à une magnifique cérémonie à la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec : la messe chrismale. Dans ma jeunesse, elle avait lieu le matin du jeudi saint. D’ailleurs, avant Vatican II, les offices religieux avaient toujours lieu le matin. Mais en 1977, à Québec, afin de permettre à plus de prêtres de pouvoir y participer, Mgr Maurice Roy célébrait cette messe, pour la première fois, le soir du mercredi saint.

Cérémonie remplie de rites et de symboles à laquelle pouvait se joindre, cette année, un large public, car la célébration était diffusée en direct sur ECDQ.tv.

Mgr Gérald C. Lacroix présidait cette liturgie, l’une des plus solennelles de notre Église. Participaient à cette concélébration des évêques émérites : de Québec, Mgr Maurice Couture ; de Trois-Rivières, Mgr Laurent Noël ; d’Amos, Mgr Eugène Tremblay et les évêques auxiliaires de Québec, Mgr Gaétan Proulx et Mgr Denis Grondin.

Une homélie très substantielle, que vous pourrez entendre sur ECDQ.org, nous a été donnée par notre cher archevêque qui, avec gentillesse, s’est placé à la cathèdre afin de ne pas tourner le dos aux prêtres présents dans le chœur. Ce qui m’a particulièrement frappée dans cette homélie et dont je vais tenir compte à l’avenir, c’est l’insistance de Mgr Lacroix sur le mot AUJOURD’HUI qui revient à plusieurs reprises dans les textes bibliques. « Cet aujourd’hui de l’évangile, c’est l’aujourd’hui du moment où il est proclamé, nous dit-il, où il est entendu, donc maintenant…. Puisque la Parole de Dieu est vivante, le mot “aujourd’hui” décrit non seulement un moment vécu dans le passé, mais l’aujourd’hui qui est le nôtre au moment où nous le proclamons.»

Un cantique à l’Esprit-Saint : Viens Esprit Saint, Lumière bienheureuse, Verse en nos cœurs la fraîcheur de ton amour nous prépare au rite suivant : la bénédiction des huiles et la consécration du saint chrême qui ont été particulièrement émouvantes. À chacune des bénédictions, un groupe de personnes, en lien avec l’usage qui sera fait de cette huile, accompagnait son transport et demandait sa bénédiction au célébrant. D’abord, Mgr Lacroix, après la bénédiction de l’huile des catéchumènes, a gracieusement fait une onction de cette huile dans les mains d’une jeune fille qui sera baptisée à la Veillée pascale. Un jeune, futur confirmé, a demandé la consécration du saint chrême, puis un groupe de bénévoles, s’occupant des malades, a sollicité la bénédiction de l’huile des malades.

Pendant la prière consécratoire du chrême, tous les prêtres présents ont étendu, en silence, leur main droite vers le chrême jusqu’à la fin de la prière.

Ces rites terminés, de nombreux diacres, plus de 130 prêtres et les six évêques ont renouvelé leur engagement. Quelle belle manifestation de l’unité de toute la communauté diocésaine autour de son évêque !

La liturgie eucharistique se poursuit après le renouvellement de ces engagements. Lors de la communion, nous avons le privilège insigne de communier au Corps et au Sang du Christ.

Vers la fin de la célébration, Mgr Lacroix, toujours désireux du meilleur pour les réaménagements pastoraux du diocèse et conscient de tous les défis que cela comporte, nous fait part de la décision de l’équipe pastorale : lancer une grande campagne de prières. Puis il nous invite à nous joindre à lui pour prier cette belle prière Ensemble pour la mission, distribuée à notre arrivée.

Après ces moments de paradis que nous avons vécu, c’est l’action de grâce qui nous habite et la fierté d’appartenir à une si belle Église. Puisse le Seigneur entendre nos prières et multiplier les vocations sacerdotales et religieuses !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here