Message de Mgr Marc Pelchat au personnel diocésain

Dans un effort sans précédent pour contenir la propagation de la Covid-19, l’Église catholique de Québec a suspendu toutes les activités publiques et même, annoncé la fermeture de tous ses services non-essentiels aux services diocésains. Cette situation entraîne la mise à pied d’environ 2/3 du personnel. 

Les bureaux des services diocésains seront fermés à partir de 16 h ce mardi 24 mars. Les quelques personnes qui travailleront – à distance – oeuvrent au service des ressources humaines, à l’administration, à la chancellerie, à la pastorale et aux communications. 

Mgr Marc Pelchat, évêque auxiliaire à Québec, a joint aux directives un message de soutien, que voici : 

Message de Mgr Marc Pelchat au personnel diocésain

Chères collaboratrices et chers collaborateurs,

C’est avec beaucoup de tristesse que les responsables de la gouvernance de notre Église diocésaine se sont résignés à prendre les difficiles décisions qui vous sont annoncées aujourd’hui. Nous sommes conscients des conséquences très concrètes pour chacune et chacun de vous. Ce que vous devez affronter, pour une durée que nous souhaitons la plus brève possible, est actuellement la réalité vécue par des centaines de milliers de québécois.

Votre lien d’emploi est évidemment maintenu jusqu’à votre rappel au travail, mais vous devrez compter sur les programmes gouvernementaux auxquels vous avez droit pour assurer votre subsistance pendant cette période.

Plusieurs se demandent peut-être pourquoi nous procédons à une mise à pied temporaire aussi rapprochée. La plupart des employeurs, dont la majorité œuvre dans le secteur commercial à but lucratif, sont forcés d’agir de cette façon. Le financement de notre organisation est basé sur la générosité du public qui nous fait des dons. Une partie importante du budget diocésain annuel provient de la contribution des paroisses, lesquelles sont mises à mal présentement. Nous devons donner l’exemple d’une organisation au service des communautés et qui consent, elle aussi, aux sacrifices commandés par une situation inédite.

Nous devons aussi maintenir la capacité de soutenir les paroisses et communautés qui sont déjà ou qui se trouveront bientôt en difficulté financière. Enfin, nous devons également préserver notre capacité budgétaire pour rebondir lorsque la crise prendra fin et que nous voudrons relancer collectivement nos activités présentement réduites au minimum.

Une équipe demeure en poste pour assurer le soutien nécessaire à nos paroisses, communautés et autres institutions ecclésiales. Nous appelons aussi les paroisses et les équipes pastorales, dans la mesure des capacités de celles-ci, de maintenir en place une présence pastorale suffisante et le personnel de soutien requis pour assurer un service minimal, dont font partie l’accueil et l’écoute des citoyens et citoyennes qui ont besoin de réconfort et la prière avec eux, même à distance.

Vous-mêmes avez peut-être besoin en ce moment d’être écoutés et accompagnés, humainement et spirituellement : nous publierons très bientôt les coordonnées des membres du personnel qui pourront répondre à vos inquiétudes et à vos questions.

Nous traversons une grande épreuve avec nos concitoyens et concitoyennes. Plus que jamais, nous devons rester solidaires avec les personnes en situation précaire. Quelques-uns et quelques-unes d’entre nous envisageront de consacrer une partie de leur temps comme bénévoles dans des organismes communautaires qui ont un criant besoin d’appui en ce moment. D’autres donneront un coup de main à leur paroisse (écoute téléphonique, appels à des personnes isolées, méditation de la Parole de Dieu et prière par internet ou à la télé communautaire, etc.).

Cette crise nous fournira sans doute l’occasion d’augmenter la solidarité et la fraternité entre nous. Même éloignés les uns et les unes des autres, il est important que nous restions en contact pour nous réconforter dans le Seigneur, selon le mot de l’Apôtre Paul (1 Thessaloniciens 4.9–5.11).

Nous ne serons certainement plus tout à fait les mêmes après cette crise. Nous aurons sans doute un peu changé notre manière de vivre et modifié notre approche de l’évangélisation. Avec humilité, nous pouvons affirmer que la proposition de la foi chrétienne est nécessaire au monde et à la vie, mais nous savons que nous aurons à nous recentrer sur les éléments essentiels de la vie évangélique pour repartir vers les périphéries de l’Église et de la société.

Demeurons solidaires dans cette épreuve. Tous les jours, je vous tiens une place dans ma prière en union avec tout le peuple chrétien de notre Église diocésaine.

Que Dieu garde nos cœurs dans la Paix!

†   Marc Pelchat

     Évêque titulaire de Lambesi
     Auxiliaire à Québec

Donné à Québec le 24 mars 2020

 

Précisions concernant les services diocésains

Les personnes qui demeurent en poste pourront notamment s’occuper des suivis aux dossiers du personnel et de la paie, de faire circuler les informations cruciales et les belles initiatives, créer des outils pour aider les fidèles, les équipes pastorales et administratives, à traverser la crise… Notre média Ecdq.tv poursuivra sa programmation spéciale Couronne de vie, outil de communication privilégié pour nous garder en lien les uns avec les autres en ce temps de crise. 

Pour toute information, consultez notre site www.ecdq.org, ou écrivez-nous à communications@ecdq.org. Pour ce qui est du téléphone, le numéro habituel 418-688-1211 demeurera valide (une redirection permettra d’offrir une réponse à ces appels).