Message de l’Avent des Évêques du Québec

Le président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec publie un message pour ce temps de l’Avent.
 

 

Chers sœurs et frères bien-aimés,

Cette année, la pandémie qui afflige la terre entière nous oblige à célébrer Noël et le Nouvel An de manière « inédite » pour nos familles et nos communautés chrétiennes.

Alors que nous aimons passer du bon temps en famille et avec des amis, par prudence et pour nous protéger les uns les autres, nous devons limiter au maximum ces contacts qui nous font pourtant beaucoup de bien.

Cette situation inédite nous oblige toutes et tous à nous déplacer intérieurement et à nous réorganiser tant dans notre vie familiale, paroissiale que dans la vie en société. À plusieurs niveaux, c’est un grand deuil que nous traversons.

Ces jours-ci, nous débutons le temps de l’Avent marqué par la symbolique de l’attente et du désir qui nous conduira à la fête de la Nativité de Jésus.

Ne « subissons pas » de façon passive les contraintes sanitaires que nous vivons depuis plus de neuf mois, mais continuons de faire preuve d’ingéniosité et de créativité pour y voir une occasion de vivre et grandir dans la foi.

Portons dans notre cœur et notre prière les nombreuses familles d’ici et dans le monde qui ont perdu un être cher ou qui ont un proche gravement malade de la Covid-19. Prions aussi pour le personnel qui œuvre dans le monde de la santé et pour tous ceux et celles qui se dévouent auprès de ces familles touchées par la maladie. 

Portons aussi dans notre cœur et nos prières les travailleurs qui perdent leur emploi, les commerçants qui déclarent faillite, les gens qui souffrent d’isolement, les personnes qui ne voient pas comment s’en sortir de semaine en semaine pour se nourrir, se vêtir et vivre dignement. Soyons sensibles aussi aux jeunes qui connaissent un parcours académique difficile et à nos aînés qui sont les plus durement touchés par la pandémie et dont beaucoup souffrent de solitude.

Dans son encyclique Fratelli tutti qui se traduit « Tous frères », le pape François nous propose une réflexion inspirée qui promeut la fraternité universelle fondée sur la dignité de chaque personne humaine. Il écrit que « le bien, comme l’amour également, la justice et la solidarité ne s’obtiennent pas une fois pour toutes ; il faut les conquérir chaque jour » ! Puissions-nous participer activement à réaliser cet idéal fraternel dans nos relations familiales, sociales, professionnelles et amicales, particulièrement en ce temps de la Nativité et du Nouvel An.

Les fêtes religieuses de cette année ne se vivront pas comme d’habitude vu le nombre restreint de personnes autorisées par célébration. Nous nous retrouvons ainsi comme l’aubergiste qui, écrit l’évangéliste Luc, n’a pas assez de place pour accueillir chez lui toutes les personnes qui s’y présentent, même celles qui en auraient le plus besoin. C’est pourquoi tant les services diocésains que les responsables de vos communautés chrétiennes vous proposent diverses initiatives pour vivre Noël différemment, autant en paroisse qu’à la maison, en famille. N’hésitez pas à consulter les sites web des paroisses et diocèses pour les découvrir.

Chers sœurs et frères bien-aimés, cette année nous fait voir que Dieu s’incarne aussi dans notre monde en assumant notre condition de dépouillement familial et ecclésial. Le temps de l’Avent nous invite à Espérer sa présence dans nos gestes les plus simples.

En ce temps de l’Avent, les évêques du Québec tiennent à vous redire leur solidarité et à vous réaffirmer leur appui fraternel et spirituel. Gardons entre nous les liens de confiance et de proximité qui sont essentiels à la vie de nos couples, de nos familles, de notre Église et de notre société. Alors que le peuple d’Israël attendait un Messie triomphant, souvenons-nous que, contre toute attente, c’est sous les traits d’un tout-petit enfant dans les bras de Marie et de Joseph que Dieu est entré dans notre humanité, dans une étable de Bethléem.

Avec mes frères-évêques, je vous souhaite une sainte fête de Noël et une meilleure année 2021 !

 

✠  Christian Rodembourg, MSA

Évêque de Saint-Hyacinthe

Président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec