« Maison diocésaine de formation » Nouveau nom, nouvel élan!

Communiqué de Monsieur le Cardinal Gérald Cyprien Lacroix, Archevêque de Québec, Primat du Canada.

En 2010, l’édifice situé au 2215, rue Marie-Victorin à Québec prend le nom de Corporation du Petit Séminaire Diocésain de Québec (PSDQ). Il est acquis pour loger le petit séminaire et sert à cette fin, comme internat, jusqu’au printemps 2014. Depuis ce temps, le Conseil d’administration de cette Corporation cherche, de diverses façons, à poursuivre la mission d’éducation et de formation chrétienne auprès de jeunes et d’adultes.

Depuis septembre 2014, le Séminaire missionnaire Redemptoris Mater de Québec s’y installe. Il occupe encore aujourd’hui plusieurs locaux pour dispenser la formation aux séminaristes ainsi que pour loger les membres de l’équipe de formateurs.

Cet édifice accueille également tout au long de l’année, plusieurs groupes, communautés et mouvements pour des réunions, des rassemblements et des ressourcements. Les Services diocésains utilisent également ces lieux pour différentes activités. L’été, une école de musique profite de ces installations pour offrir un camp musical à des jeunes. Depuis l’an dernier, la formation des candidats au diaconat permanent de notre Diocèse se tient aussi à cet endroit.

Cette année, l’équipe de Formation à la vie chrétienne du Diocèse de Québec s’implante officiellement dans des locaux de cet édifice. Cette équipe a la responsabilité de veiller à la formation, à l’animation et au ressourcement des évangélisateurs et des catéchètes de notre diocèse. Puisque la Maison du 2215, rue Marie-Victorin offre la possibilité non seulement de se réunir, mais aussi de loger sur place, ce lieu s’avère propice à l’accueil des personnes qui participeront aux sessions de formation.

Après consultation et mûre réflexion, le temps est venu de donner un nouveau nom à cet édifice qui représente un lieu important de rencontre et de formation pour soutenir la vie de notre Diocèse et préparer de futurs partenaires pour la mission. Plus qu’un centre ou une institution, nous souhaitons que cet édifice soit une « maison » où règne un esprit de famille, où se développe le travail en coresponsabilité, en partenariat. Nous avons retenu le nom suivant :

Maison diocésaine de formation
Église catholique de Québec

 L’occasion m’est donnée pour remercier les nombreuses personnes, groupes et organismes qui ont contribué, depuis les premières heures, à la gestion de cette Maison, sa mise aux normes et l’amélioration substantielle des locaux.

De généreux dons provenant d’instituts de vie consacrée, de groupes et d’individus ont permis d’établir une Fondation qui aide au soutien financier et à la pérennité de cette œuvre. Les membres du Conseil d’administration et de la Fondation de la Maison ont mis beaucoup d’efforts pour la réflexion et l’organisation concrète des espaces disponibles. De nombreuses personnes bénévoles assurent également l’accueil, l’entretien, l’administration et la logistique. Ces personnes méritent toute notre admiration et notre gratitude. Une Maison comme celle-ci ne pourrait pas survivre s’il fallait compter uniquement sur des personnes salariées.

Je suis fier de constater que la Maison diocésaine de formation est utilisée pour la formation et à l’approfondissement de la foi. Prions pour qu’elle continue de rendre de bons services pour la fécondité de la mission de l’Église.

Baptisés et envoyés… ENSEMBLE !

† Gérald C. Card. Lacroix
Archevêque de Québec

Québec, le 8 octobre 2019