Les vœux de notre archevêque Gérald C. Lacroix

P1050827-retouchee2Les célébrations liturgiques de Noël 2012 nous invitent à faire une place de choix dans notre vie à Celui qui vient habiter parmi nous, à Celui qui prend chair de notre chair, le Christ. C’est un temps de joie, de douceur et de tendresse.

Par la foi, Marie a accueilli la parole de l’Ange et elle a cru. « Elle mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. » (Luc 2, 7)

En cette Année de la foi, comme nous le propose le pape Benoît XVI, tenons notre regard fixé sur Jésus Christ « à l’origine et au terme de la foi » (He 12, 2) : en lui trouvent leur achèvement tout tourment et toute aspiration du cœur humain. La joie de l’amour, la réponse au drame de la souffrance et de la douleur, la force du pardon devant l’offense reçue et la victoire de la vie face au vide de la mort, tout trouve son achèvement dans le mystère de son Incarnation, du fait qu’Il s’est fait homme, qu’Il a partagé avec nous la faiblesse humaine pour la transformer par la puissance de sa résurrection. En Lui, mort et ressuscité pour notre salut, trouvent pleine lumière les exemples de foi qui ont marqué ces deux mille ans de notre histoire du salut. (Benoît XVI, Porta fidei, Lettre Apostolique, Motu Proprio, 11 octobre 2011, 13)

Que la fête de Noël apporte à chacun et chacune de vous, à vos familles, à notre société, la lumière et la paix. Qu’elle réchauffe nos cœurs et ravive notre espérance afin que la Nouvelle Année soit source de bienfaits et porteuse d’un souffle nouveau.

 

† Gérald C. Lacroix
Archevêque de Québec

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here