Le ministère pastoral auprès des jeunes ayant une attirance pour les personnes du même sexe.

 

Les évêques canadiens ont publié aujourd’hui une lettre sur le ministère pastoral auprès des jeunes ayant une attirance pour les personnes du même sexe. La question se pose particulièrement en Ontario où la création potentielle de Gay-Straight Alliances (GSA) dans des conseils scolaires catholiques de la province a fait couler beaucoup d’encre (lettre des évêques d’Ontario, lettre d’un conseil scolaire – en anglais) au cours des derniers mois.

Que pensez-vous de cette question pastorale des plus délicates?

CECC – Ottawa, le 27 juin 2011. La Commission pour la doctrine de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) publie aujourd’hui une lettre sur le ministère pastoral auprès des jeunes ayant une attirance pour les personnes du même sexe.

« En tant qu’évêques, nous souhaitons répondre aux besoins pastoraux des adolescents et des jeunes adultes qui s’interrogent sur leur identité sexuelle ou qui vivent des sentiments d’attirance homosexuelle. Nous nous soucions du bien spirituel de toutes les personnes et nous espérons les aider à vivre leur appel ‘à la plénitude de la vie chrétienne et à la perfection de la charité’. Convaincus que ‘seul ce qui est vrai peut finalement être pastoral’, nous voulons offrir ici des principes généraux et des balises à tous les catholiques, aux pasteurs, aux parents, aux éducateurs et aux jeunes adultes eux-mêmes », de préciser les membres de la Commission dans leur mot d’introduction.

Tout en soulignant que, dans son enseignement, l’Église ne condamne jamais les personnes ayant une attirance homosexuelle, les évêques rappellent qu’« alors que les actes homosexuels sont toujours objectivement mauvais, les inclinations ne constituent pas en elles-mêmes un péché ou une faute morale ». (…) « Pour bien des gens, l’attirance homosexuelle est une épreuve. Les pasteurs se doivent donc de les approcher avec beaucoup de prudence et de charité. »

Dans sa lettre, la Commission offre diverses balises pastorales, en plus d’exprimer sa « profonde gratitude à tous ceux et celles qui, avec sagesse et avec amour, guident les jeunes qui se découvrent une attirance homosexuelle : les prêtres, leurs collaboratrices et collaborateurs pastoraux, les parents et les éducateurs ».

Un guide d’étude viendra complémenter la lettre lorsque des copies imprimées seront disponibles plus tard cet été. La lettre, dans le guide d’étude, peut être téléchargée gratuitement depuis le site http://cecc.ca. On peut aussi commander des copies imprimées des deux documents auprès du Service des éditions de la CECC, à http://editionscecc.ca.

La Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) est l’assemblée nationale des évêques au Canada. Fondée en 1943, elle fut reconnue officiellement par le Saint-Siège en 1948. À la suite du Deuxième Concile du Vatican (1962-65), la CECC fait partie d’un réseau international de conférences épiscopales, réseau créé en 1965 et qui forme un élément constitutif de la vie de l’Église universelle.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here