La social-démocratie : sommes-nous prêt à passer du vote aux actes?

On en parle beaucoup, les électeurs québécois ont fortement voté en faveur de la social-démocratie lors des dernières élections fédérales.

Mais sommes-nous prêts, comme le veut le dicton, à passer non pas de la parole aux actes, mais du vote aux actes!

D’une part, c’est beau d’espérer une société plus juste. Mais en même temps, il me semble que la réussite de cet objectif passe certainement par l’effort individuel. En tant que chrétiens, on peut se sentir interpellés davantage : Jésus n’allait-il pas le premier au devant des gens malades et stigmatisés par la société de son époque?

Je participais en mai dernier au weekend « festif/bilan de fin d’année » de la communauté chrétienne missionnaire le Tisonnier. Lors des discussions sur les perspectives d’avenir et les orientations pour l’année à venir, une grande place a été accordée à imaginer des façons pour la communauté de s’impliquer socialement. J’ai été surpris de voir que la plupart des membres était déjà engagés personnellement dans diverses causes : aide alimentaire, support psychologique, visite aux malades, soutien aux personnes âgées, environnement, aide aux jeunes en difficultés, aux handicapés, etc. La liste est longue et variée.

Je crois que c’est à travers ces engagements sociaux et communautaires que l’Église peut, encore aujourd’hui, faire de petits miracles dans la vie des gens.

Et vous, dans quelles œuvres vous impliquez-vous et lesquelles vous donneraient le goût de vous impliquer davantage?

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here