La goutte d’eau qui fait déborder le vase

À travers tous les commentaires désobligeants émis par les médias et la population du Québec à l’endroit du Cardinal Ouellet depuis l’annonce de la renonciation de Benoît XVI à la papauté, l’Église catholique de Québec a fait preuve de tolérance et d’accueil. Mais en voyant ce matin dans les journaux la liste noire des «douze salopards» annoncée par l’association américaine SNAP, cette liste formée des noms de douze cardinaux dont Mgr Marc Ouellet, la décision a été prise de défendre un point de vue sur le sujet. «Ça a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase», a expliqué le responsable des communications de l’archidiocèse, Jasmin Lemiex-Lefebvre, dans le point de presse dont vous pouvez revoir le direct.

«Comment souhaitons-nous (médias et société) traiter du Cardinal Ouellet d’ici la fin du conclave?» C’est la question qu’a lancée le diocèse de Québec en guise d’interpellation. Voulons-nous réellement assumer une manière de dire son opinion qui va jusqu’à la désinformation? Car aucun des douze cardinaux taxés de saloperie n’a quelque chose à voir avec les abus dont ont malheureusement été victimes les personnes défendues par l’association SNAP. Est-ce qu’être considéré comme papabile est une raison suffisante pour recevoir insultes et mépris?

Ici, à Québec, je connais nombre de personnes qui, ayant côtoyé personnellement le Cardinal Ouellet, sont non seulement prêts à défendre sa réputation, mais aussi à louanger ce qu’il est. Personne n’est obligé de l’aimer, bien sûr, mais ne serait-ce pas plus utile pour tous de ne pas entrer dans la diffamation et de traiter les faits avec le respect de ceux qu’ils concernent?

De toute façon, je vais vous l’affirmer une fois pour toutes: le pape que veulent vraiment les croyants catholiques, c’est celui que l’Esprit-Saint saura inspirer aux cardinaux électeurs! Donc simplement, prions…

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here