Des jeunes réunis, du bruit, plein de vie, un même esprit… une folie?

Bonjour!

L’automne est rapidement arrivé, vous ne trouvez pas? La fin des vacances, le retour à la vie « normale », les engagements qui reprennent (ou continuent), le froid qui commence à s’installer, les feuilles qui rougissent.

Je suis également de retour parmi vous sur ce blogue! Une belle occasion pour moi de vous partager différentes expériences d’Église que je vis, que je vois, qui me remplissent d’espoir pour le futur. Le fait de voir concrètement l’Esprit Saint agir dans la vie des gens, dans les cœurs, dans l’église… c’est foudroyant et tellement inspirant – pour moi, et pour vous aussi je l’espère! Cet été (ok je sais, je suis passée date dans mes nouvelles, mais j’avais congé de blogue les derniers mois!), j’ai vu des millions de jeunes chanter leur amour pour le Seigneur. Oui, oui, des millions! Des gens de tous les coins du monde, de cultures et de langues différentes, réunis en un même lieu et pour un même but : rencontrer Jésus-Christ, se laisser aimer, l’aimer toujours plus et être des témoins de cette foi encore vivante. Vous me voyez venir? Eh oui! J’ai eu la chance d’aller aux JMJ de Rio de Janeiro, au Brésil, avec les jeunes des communautés du Chemin néocatéchuménal. Il s’en est fallu de peu pour que je n’y sois pas : on avait égaré mon passeport, qui a été retrouvé 2 jours avant le départ (ouf) !JMJ

Ce fut pour moi une expérience… intense. Être entouré de 3 millions de personnes qui chantent, qui dansent et qui crient, ce n’est pas ce qu’il y a de plus reposant (on est loin d’une retraite au monastère, si vous voyez ce que je veux dire). D’un autre côté, ça laisse place à une joie contagieuse et à des prières d’autant plus efficaces qu’on est plusieurs à prier ensemble! «Sortez dans les rues», répète sans cesse le pape. On ne se l’est pas fait dire deux fois : on a profité du séjour pour faire plusieurs missions populaires (chants, témoignages) sur les places publiques, dans les aéroports, les parcs, etc.

À la fin des pèlerinages, une fois que les cœurs sont ouverts et disponibles, il y a toujours une rencontre vocationnelle avec le fondateur du Chemin néocatéchuménal et les jeunes des communautés. C’était fou, tellement beau (je vous le partage parce que j’y étais, sachant très bien que d’autres mouvements ont aussi vécu des choses extraordinaires). Tellement de jeunes se sont levés pour recevoir la bénédiction des évêques et des prêtres présents, sentant un appel du Seigneur pour la vie consacrée, le sacerdoce, l’évangélisation… en Chine! Près de 3000 garçons et de 2000 filles ont répondu à cet appel. C’est beau non? En tout cas pour moi ce fut une belle occasion de réjouissance! Prions pour les vocations et croyons-y: l’Esprit Saint ne s’est pas endormi, il souffle toujours. Continuons de se laisser guider par lui avec confiance.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here