Jésus nous enseigne

La liturgie du 5 octobre nous proposait comme 1re lecture la parabole de Jonas qui se met en colère parce que Dieu pardonne aux Ninivites. Dans ce même récit, un magnifique portrait de Dieu nous est brossé : « Je savais bien que tu es un Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment

Dans l’évangile de Luc, de la liturgie eucharistique de ce même jour, un des disciples de Jésus, fasciné par la contemplation de son maître en prière, lui demande de lui apprendre à prier et Jésus de répondre en enseignant à ses disciples, et à nous qui suivons, la magnifique prière du Notre Père.

Aujourd’hui, à l’aide de la parabole de l’ami importun, Jésus prolonge son enseignement sur la prière. Il me semble que l’important qu’Il nous révèle dans ce récit, c’est la persévérance dans la prière, ne jamais nous lasser de demander. De plus, il nous affirme que notre Père du ciel ne peut nous donner que de bonnes choses et surtout qu’il exaucera toujours laprière où on lui demande l’Esprit saint. Une autre parabole qui vadans le même sens est celle du juge inique et de la pauvre veuve. Et sur les dispositions qu’il faut avoir dans la prière : le pharisien et le publicain.

Déjà précédemment, il avait illustré ses propos dans sa conversation avec la Cananéenne. Que de fois, ne le voyons-nous pas avoir pitié et exaucer les demandes ! Voici seulement quelques exemples : la guérison de l’hémoroïsse qui n’a fait que toucher le vêtement de Jésus et a été guérie, la fille de Jaïre, ressuscitée à la prière de son père éploré, l’aveugle de Jéricho, les dix lépreux et bien d’autres.

Merci, Seigneur, de ces enseignements sur la prière. Merci de donner ton Esprit à l’Église, merci de renouveler les grâces de la Pentecôte pour notre saint Père le pape Benoît XVI, tous les cardinaux, les évêques, les prêtres, les diacres, les parents et pour tous ceux qui désirent de tout leur cœur « que ton règne vienne » en ces temps difficiles qui sont les nôtres.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here