InfoECDQ – 24 janvier 2017

NOUVELLES

Le Pape se confie au quotidien espagnol El Pais
Le pape François a accordé une longue entrevue au quotidien espagnol El Pais, entrevue publiée le dimanche 22 janvier. Il y aborde divers sujets, dont une Église proche des gens; la théologie de la libération; l’économie; Donald Trump; le populisme, les migrants; le rôle des femmes et la santé de Benoit XVI

http://fr.radiovaticana.va/news/2017/01/22/le_pape_se_confie_au_quotidien_espagnol_el_pais/1287497

Entrevue intégrale en anglais : http://elpais.com/elpais/2017/01/21/inenglish/1485026427_223988.html?id_externo_rsoc=TW_CM

8 février : Journée de prière et de réflexion contre la traite humaine
En 2013, le pape François déclarait que « la traite des personnes est un crime contre l’humanité ». La première Journée internationale de prière et de réflexion contre la traite des personnes a été organisée le 8 février 2015 par les Conseils pontificaux des migrants et de Justice et Paix, et les Unions internationales féminines et masculines de supérieurs généraux.

Sainte Joséphine Bakhita a été associée à cette Journée, car elle a été à l’âge de 9 ans victime de trafic humain. Elle a été canonisée par le pape Jean-Paul II le 1er octobre de l’an 2000

La traite humaine est une réalité bien présente. « Il s’agit de l’exploitation des personnes, telle que l’exploitation sexuelle à travers la prostitution, le travail forcé et d’autres formes d’esclavage moderne ». Hommes, femmes et enfants sont touchés par la traite.

30 millions d’êtres humains, dont 75 à 80 % sont des femmes et des filles (2 millions entre 5 et 15 ans).

Ce trafic affecte presque tous les pays du monde comme pays d’origine, de transit ou de destination, dont le Canada. Au Québec, le Comité d’action contre la traite humaine interne et internationale (CATHII) travaille depuis 10 ans à contrer la traite des personnes. Depuis sa création, ce comité, composé de communautés religieuses du Québec, a su devenir un acteur incontournable dans la lutte contre cette exploitation et cette atteinte aux droits fondamentaux.

Cette journée de prière et de réflexion de 2017 se concentre sur un aspect spécifique : la traite des enfants, des fillettes et adolescents, avec le slogan spécifique : Ce sont des enfants ! Non des esclaves !

Plus d’information :
http://www.cathii.org/ 
www.talithakum.info
http://preghieracontrotratta.org/files/documenti/prayerFR.pdf  (document pour une célébration de prières)
http://www.un.org/fr/events/humantrafficking/index.shtml
http://www.unodc.org/toc/fr/crimes/human-trafficking.html
https://fr.zenit.org/articles/trafic-des-etres-humains-rencontrer-et-accompagner-les-victimes/

Lumière du monde
Semaine du 5 février
Chaque semaine, l’Église catholique de Québec produit et diffuse votre émission diocésaine Lumière du monde. Au cours de la semaine du 5 février, Lumière du monde présentera les reportages suivants : Le film Silence, entrevue avec le père Marc Rizzetto, S.J. ; Marche dans la lumière. L’émission Lumière du monde est aussi présente sur Télévision Sel et Lumière et sur notre webtélé ECDQ.tv.

InfoECDQ - ARCHIVES

ACTIVITÉS

26-30 janvier
La Bible ? Un livre à découvrir
Du jeudi soir 26 janvier 19 h 30 au dimanche soir 29 janvier 21 h 00, au 2687, chemin des Quatre Bourgeois (en face de l’Hôpital Laval), vous êtes invités à une exposition éducative pour découvrir et explorer la Bible, en compagnie d’un animateur.

Conférences gratuites :

  • La Bible, un livre à découvrir, vendredi 27 janvier, 19 h 30
  • La Bible, comment nous est-elle parvenue ? samedi 28 janvier, 10 h 00
  • Choisir la version qui convient le mieux, samedi 28 janvier, 11 h 00
  • Vivre une étude biblique, dimanche 29 janvier, 17 h 00

Présentation de la Société biblique canadienne.
Plus d’information : www.societebiblique.ca

31 janvier
Les grandes conférences : Vatican II, l’histoire d’un concile historique
Le 31 janvier, de 16 h 30 à 17 h 30, au pavillon J.C. Bonenfant, 1er étage, la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval vous invite à une conférence sur Vatican II, l’histoire d’un concile historique. Le conférencier sera l’abbé Gilles Routhier, doyen de la Faculté de théologie et de sciences religieuses.

Le 11 octobre 1962, Jean XIII ouvrait le concile Vatican II dans un contexte de grandes mutations sociopolitiques. L’Église catholique doit envisager son action autrement et trouver une forme d’expression pour diffuser l’Évangile dans toutes les cultures. Plus de 50 ans après le concile, où en est rendue l’Église de demain ?

Plus d’information : Alain Bouchard 418 656-2131, poste 7461
https://goo.gl/forms/rJfiMuZPYwZJpvvF3

1er février
Ressourcement :  Saint Jean l’évangéliste, le bien-aimé de Jésus
Le mercredi 1er février, à 19 h 00, vous êtes invités, à la sacristie de l’église Notre-Dame de la paroisse Saint-Joseph-de-Lévis (18, rue Notre-Dame, Lévis), à une soirée de ressourcement sur Saint Jean l’Évangéliste, le bien-aimé de Jésus.

Bien qu’il n’y ait pas d’année liturgique consacrée à saint Jean, plusieurs dimanches proposent une lecture de cet évangile. Qui est le disciple bien-aimé ? Pourquoi l’Évangile selon saint Jean est-il si différent des autres ? Quel est le portrait de Jésus donné par Jean ?

Plus d’information : Alexandre Gauvin tél. 418 837-8813, poste 226 ou www.sjdl.org

5 février
Cinéma pour Dieu : Et si le Ciel existait ?

Le 5 février, à 19 h 00, au sous-sol de l’église du Très-Saint-Sacrement (1330, chemin Sainte-Foy) sera présenté le film Et si le Ciel existait ?

Inspiré du roman à succès du New York Times, Et si le Ciel existait ? raconte l’histoire vécue d’un père de famille qui dit trouver le courage et l’assurance de partager avec le monde entier l’invraisemblable aventure qu’a vécue son fils. À 4 ans, et suite à des complications de santé, le petit Colton Burpo dit avoir visité le Ciel au cours d’une expérience d’état de mort imminente. Il raconte en détail son incroyable périple au Paradis avec la candeur de l’enfance.

Entrée par les portes Latérales Est ou Ouest, 1330-4 ou 1330-5
Plus d’information : 418 527-2555

11 février
Session « Vie Nouvelle » ÉÉSA : Les diverses formes d’athéisme : comment y répondre ?

Le 11 février, de 9 h 30 à 15 h 30, au 2215, Marie-Victorin, vous êtes invité à une rencontre offerte par Formation des Disciples-Missionnaires.

Dans sa première lettre, saint Pierre avertit les chrétiens qu’ils doivent être « prêts à tout moment à présenter une défense devant quiconque demande de rendre raison de l’espérance » (1P3,15). Certes les membres de l’Église de Québec ne sont pas soumis aux persécutions que devaient affronter les premiers chrétiens. Il n’en demeure pas moins que, depuis une trentaine d’années, avec la laïcisation croissante et le rejet de l’Église et du message qu’elle porte, les chrétiens du Québec peuvent être aussi amenés à rendre compte de la foi et de l’espérance qui les habitent.

Les personnes ressources sont Louis Brunet et Marcel Bérubé. Les participants qui le désireront seront invités à contribuer à la discussion en partageant leurs réponses aux difficultés soulevées par le conférencier.

Plus d’information : jesuisunemission@gmail.com
Inscription à donner maintenant à marcelIFDM@yahoo.com

DANS LES MÉDIAS

Thème de la prochaine Journée mondiale des communications sociales (28 mai 2017)
http://fr.radiovaticana.va/news/2017/01/24/le_pape_plaide_pour_un_style_ouvert_et_cr%C3%A9atif_de_communication/1287855

Entrevue avec les curés Patrice Vallée & Victor Bernier : portrait de la foi catholique en Beauce
http://www.beaucemedia.ca/communaute/2017/1/18/les-beaucerons-sont-croyants-quand-ca-compte-.html

Magnifique témoignage de conversion de Sarah-Christine Bourihane (collaboratrice à ECDQ.tv, Pastorale-Québec et au magazine Le Verbe)
http://www.ecdq.tv/dans-ma-detresse-jai-crie-vers-lui/

Décès de Huguette Fortin (Conseil Pontifical pour la famille, maîtrise en théologie de l’Université Laval). Elle a collaboré avec cette faculté ainsi qu’avec la Conférence des évêques catholiques du Canada, le Diocèse de Montréal et Séréna Québec
http://www.journaldemontreal.com/2017/01/18/d2524f7f06/fortin-huguette–nee-bergeron

L’État pourrait faire des économies grâce à l’aide médicale à mourir, selon une étude
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1012180/cout-aide-medicale-mourir-economies-etude-cmaj L’étude détaillée: Cost analysis of medical assistance in dying in Canada
http://www.cmaj.ca/content/189/3/E101

Le communiqué de presse de ce matin de Vivre dans la Dignité disponible sur http://vivredignite.org/

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here