Hommage aux victimes de la synagogue de Pittsburgh à Québec


Ajout: Revue de presse de l’événement

Nous vous partageons la conférence de presse organisée par la Ville de Québec et le regroupement Unité Québec le mercredi 31 octobre 2018, annonçant la tenue d’un événement commémoratif en hommage aux victimes de l’attaque de la synagogue Tree of Life de Pittsburgh. Une cérémonie aura lieu ce dimanche 4 novembre à l’hôtel de ville de Québec en présence de nombreux dignitaires. Au moment de notre choix entre 13h30 et 15h30, nous y sommes tous et toutes conviés pour rendre hommage aux victimes et pour s’engager à combattre toute forme de racisme.

Prises de parole (dans l’ordre) :

  1. Régis Labeaume, maire de Québec
  2. David Weiser, président de la Congrégation Beth Israël Ohev Sholem
  3. Boufeldja Benabdallah, président du Centre culturel Islamique de Québec
  4. Pierre Lefebvre, diacre, répondant de l’Archidiocèse catholique de Québec pour le dialogue interreligieux
  5. Révérend Pierre Voyer, responsable du ministère francophone dans le Diocèse anglican de Québec

Cet événement est rendu possible grâce à l’initiative d’Unité Québec, qui regroupe la Congrégation Beth Israël Ohev Sholem, le Centre culturel islamique de Québec, l’Archidiocèse catholique de Québec, le Diocèse anglican de Québec et de nombreux citoyens et citoyennes.

Communiqué officiel https://www.ville.quebec.qc.ca/apropos/espace-presse/actualites/fiche_autres_actualites.aspx?id=18872

Page Facebook de l’événement https://www.facebook.com/events/2166407586712371/

Extrait de la prise de la parole de notre répondant pour le dialogue interreligieux :

« Cette tragédie est pour nous l’occasion de nous rappeler, croyants de toute confession et non-croyants, de l’importance et de la fragilité du contrat social qui unit les citoyens de chaque ville et de chaque État. Ce contrat exige de la part de tous les citoyens et des autorités civiles et religieuses la prise de conscience de leurs responsabilités et de leur devoir d’éducation et de vigilance à l’endroit de ceux et celles qui se sentent habités par la peur de l’autre, peur qui dégénère malheureusement dans certains cas, dans des gestes de haine et de violence.

Dans un monde de plus en plus globalisé, la douleur de la communauté juive de Pittsburgh nous a atteint et elle ne nous a pas laissé indifférents. En effet, en tant que chrétiens, nous sommes redevables de l’immense héritage laissé par le judaïsme. En tant que citoyens, nous sommes également redevables de l’apport de nos frères et sœurs d’obédience judaïque à la vitalité et à l’essor de notre ville et de notre région. »