Fête interculturelle 2013

mgr LacroixGrâce à ECDQ.tv qui a transmis en direct la Fête interculturelle du 6 janvier, j’ai pu participer à cette Eucharistie de l’Épiphanie célébrée par Mgr Gérald C. Lacroix, archevêque de Québec et primat de l’Église canadienne, accompagné des deux évêques auxiliaires Mgr Gaétan Proulx et Mgr Denis Grondin. Quelle belle cérémonie très colorée ! La fête interculturelle de tous les Québécois de la région, quelle que soit leur origine, c’est maintenant une tradition. Elle se célèbre le dimanche de l’Épiphanie, qui souligne l’universalité de l’Église. Près de huit cents personnes étaient rassemblés à l’église St-Ignace de Loyola pour la célébration eucharistique de ce dimanche 6 janvier dont le thème était : « Nous sommes venus l’adorer » Cette année, cette fête a un cachet particulier : elle veut rappeler que le pape Benoît XVI, le 21 octobre dernier, canonisait sainte Kateri Tékakwitha, la première sainte autochtone du Canada.

chef huron faceAprès le mot de bienvenue de M. l’abbé Réal Grenier et celui de notre archevêque, la célébration commence. Le rite de purification du début de la messe est fait par quelques membres de la communauté huronne de Wendake en costume d’apparat. Cérémonie similaire à celle qui s’est tenue dans la basilique St-Jean-de-Latran à Rome la veille de la canonisation de sainte Kateri.

chorale vietnamienne

La chorale vietnamienne entonne ensuite un très beau Gloire à Dieu, les lectures sont proclamées en espagnol et en anglais, le psaume, chanté en français par la chorale de la paroisse, puis M. Claude Couillard proclame l’évangile.

Mgr Lacroix avec livreVient ensuite la très riche homélie de Mgr Lacroix partie en français, en anglais et en espagnol. Il y intercale un fait très intéressant : il nous rappelle qu’il était à Rome le 12 décembre quand Benoît XVI a envoyé son premier tweet. Plus d’un million de personnes ont répondu au Pape. Parmi ces réponses, une question : « Comment pouvons-nous mieux vivre l’Année de la Foi dans notre quotidien ? » Et en respectant la règle des 140 caractères, le saint Père a écrit ceci : « Parle avec Jésus dans la prière ; écoute ce qu’il te dit dans l’Évangile ; cherche-le présent en celui qui est dans le besoin.» Mgr Lacroix continue ensuite : « Nous avons vu son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui, l’adorer, disent les Mages. Les sages s’agenouillent devant la Sagesse. chanteuseL’intelligence des hommes s’inclinent devant la Lumière qui s’incarne, Jésus… Les mages ont de la sagesse, mais l’Enfant Dieu est la Sagesse de Dieu. L’Épiphanie, la manifestation de Jésus au monde, à l’humanité est une occasion de nous prosterner à nouveau, de renouveler notre décision de l’écouter, de le suivre, de le faire connaître autour de nous, de renouveler notre amitié avec le Seigneur. Puis, Mgr Lacroix nous invite à nous procurer le guide d’animation Le partage évangélique qui est disponible et que l’on peut télécharger. Voilà quelques passages de cette magnifique homélie que vous pourrez entendre en entier sur ECDQ.tv

Mingan femmeMgr Lacroix, après la récitation du Credo, entonne de sa belle voix : Telle est la foi de nos Pères, telle est la foi de l’Église; nous sommes fiers de la proclamer aujourd’hui et l’assemblée participe à cette profession de foi chantée avec grande conviction. Ensuite, Mme Abel Bellefleur proclame une prière en innu; Mme Monica en vietnamien; Mme Joséphine, une Libanaise en arabe, Mme Hélène en polonais; M. Paul-Émile du Petit Séminaire diocésain, en français et Mme Martha en italien. Pendant l’offertoire, le groupe de Wendake a exécuté un chant de 1697.

Avant la communion, en élevant la très sainte Hostie, Mgr l’archevêque nous dit : « Nous sommes venus l’adorer. Lui, il se donne en nourriture…». Pendant ce temps, la chorale des petits enfants vietnamiens chantent Il est né le divin Enfant. Avant la prière finale et la bénédiction, Mgr Lacroix, accompagné de M. l’abbé Réal Grenier et du diacre, est allé se recueillir en silence et adorer devant la crèche; il invite l’assemblée à faire de même et à dire au Seigneur combien nous avons besoin de Lui, à déposer dans la prière et l’adoration sa famille. Il remercie ensuite tous ceux qui ont contribué à la beauté de cette célébration.

Les festivités se poursuivent ensuite dans la joie. Comme par les années passées, en compagnie de Mgr Lacroix, de Mgr Proulx et de Mgr Grondin, les gens ont pu fraterniser et partager tout en dégustant un léger goûter préparé au sous-sol de l’église.

En cette année de la Foi, puissions-nous tous mettre en pratique ces trois conseils donnés par Benoît XVI lors du lancement de son premier tweet : Parler à Jésus dans la prière, l’écouter dans l’Évangile et le chercher dans les personnes qui ont besoin!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here