Et Dieu vit que cela était bon: message des évêques catholiques du Québec pour le Jour de la Terre et le 1er mai

Jour de la terre

En ce Jour de la Terre, nous vous partageons cette note théologique partagée par l’Assemblées des évêques catholiques québécois!

Et Dieu vit que cela était bon

Présentation

Le souci écologique caractérise notre époque. Notre société prend de plus en plus conscience des menaces qui pèsent sur l’équilibre de la biosphère. Il s’agit d’un véritable signe des temps qui constitue à la fois un défi et un appel à l’engagement et à la solidarité.

Aussi, l’Assemblée des évêques catholiques du Québec choisit de souligner cette année le Jour de la Terre, le 22 avril, par la publication d’un message spécial intitulé Et Dieu vit que cela était bon. Compte tenu de l’importance sociale de l’enjeu environnemental, c’est ce texte que l’Assemblée soumet également à la réflexion en lieu et place de son message habituel pour le 1er mai.

Préparé par le conseil Communautés et Ministères de l’Assemblée et publié dans la série des Notes théologiques et pastorales, ce message propose une réflexion en trois temps sur les fondements d’une spiritualité et d’une pastorale de la création: un regard théologique, un regard éthique et un regard spirituel. C’est une invitation lancée à tous et à toutes de se retrouver ensemble en première ligne de la réflexion et de l’action pour la préservation de l’environnement, une réalité de plus en plus déterminante pour l’avenir de notre humanité.

Cette note théologique et pastorale est disponible sur le site Internet de l’Assemblée des évêques catholique du Québec au www.eveques.qc.ca. On peut aussi s’en procurer des exemplaires imprimés en les commandant au Secrétariat des évêques catholiques du Québec au coût de 1 $ chacun.

Version PDF https://www.ecdq.org/wp-content/uploads/2016/09/20140422Notetheo8.pdf

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here