Diocèse de Québec Réaménagements pastoraux Historique Quelques éléments d’information sur le portrait des paroisses

Quelques éléments d’information sur le portrait des paroisses

Dans un premier temps, nous allons regarder quelques grandes données sur la situation financière des paroisses en 2011, les ressources financières et les ressources immobilières. Ensuite, nous nous pencherons sur les ressources humaines œuvrant dans nos milieux pastoraux.

Les paroisses

En 2012, l’Église catholique de Québec compte un total de 204 paroisses territoriales (érigées canoniquement) avec une corporation civile (Loi du Québec sur les fabriques) appelée « fabrique de paroisse ».

De plus, il faut ajouter trois autres communautés paroissiales qui n’ont pas, au plan civil, le statut de fabrique de paroisse, mais un autre type de personne morale. Il s’agit des paroisses de St-Patrick, Notre-Dame-de-Lorette (Wendake) et Notre-Dame-des-Anges (l’Hôpital général de Québec).

Au 1er février 2012, les 204 fabriques de paroisse possédaient 244 églises. La paroisse de Saint-Patrick et la mission de Notre-Dame-de-Lorette (Wendake) ont chacune une église. De plus, 6 autres églises, appartenant à des municipalités sont utilisées par des paroisses dans le cadre d’entente de partenariat fabrique-municipalité. (Note : l’église de la municipalité de Sainte-Françoise Romaine a malheureusement été incendiée en avril 2012)

Référence : http://fabriques.ecdq.org/fabriques/statistiques/

Les revenus et dépenses

Depuis 2006, les revenus généraux  des fabriques de paroisses sont moins élevés que les dépenses générales. En effet, en 2011, les revenus s’élevaient à 39,5 M$ et les dépenses 40,5 M$ pour un déficit général de 992 252 $.

Pour l’année financière 2011 qui comptait 216 fabriques, le nombre de fabriques de paroisse montrant un déficit des opérations générales est de 109, réparti ainsi : 58 ont un déficit d’opérations régulières et 51 ont un déficit avec réparations majeures.

À partir des résultats financiers sur une période de 5 ans (2007-2011), un groupe de 40 fabriques présente diverses situations problématiques : déficit chronique des opérations régulières, dette importante, aucune réserve, besoin de l’aide du Fonds d’assistance aux fabriques.

Budget d’opération et financement par dons pour les 204 fabriques:

–  30 fabriques administrent un budget annuel d’opération inférieur à 50,000 $, 69 entre 50 000 et 100 000, 47 fabriques ont un budget annuel de 100,000 à 200,000, 49 entre 200,000 et 500 000 et 9 plus de 500 000 $.

–  Les méthodes de financement des fabriques sont principalement la C.V.A. (contribution volontaire annuelle) (106 fabriques), et la capitation associée à des souscriptions  (98).

–  71 % des revenus d’une fabrique sont des dons des paroissiens et paroissiennes et de la population en général.

Les ressources financières des fabriques en 2011 consacrées aux organisations paroissiales sont réparties ainsi :

1.  44 % pour les « Équipes pastorales et personnel » qui regroupent les postes salaires, bénéfices d’emploi, casuel et déplacement. Le personnel pastoral représente environ 40,4 % de la masse salariale nette contre 59,6 % pour le personnel de bureau et de soutien des fabriques.

2.  11 % pour les « Activités pastorales » qui regroupent les postes culte, pastorale et contribution diocésaine.

3.  24 % pour les « Entretien-réparation » regroupent les postes entretien et réparation, chauffage, électricité, loyer, taxes et assurances.

 

4.  16 % pour les « Réparations majeures » regroupent les postes de dépenses liées aux investissements sur le parc immobilier des paroisses.

5.  4 % pour les « Administration » regroupent les postes intérêts, téléphone, fourniture de bureau.

6.  1 % pour les « Divers » regroupent les dépenses diverses d’opération.

Les ressources humaines

Le diocèse de Québec compte actuellement – à l’automne 2012 – sur l’aide de 212 personnes mandatées par l’évêque : 125 prêtres, 42 diacres permanents, 45 agent-e-s de pastorale. À ces personnes mandatées s’ajoutent 81 personnes intervenantes.

Le grand total de tous les prêtres diocésains et religieux dans le diocèse est de 750. La moyenne d’âge de l’ensemble est de 74 ans. Chez les prêtres actifs l’âge est de 65 ans.

En 2010, il y avait 61 prêtres actifs dans le réseau paroissial du diocèse. En faisant une « projection » du nombre de personnes de moins de 65 ans qui seraient disponibles en 2015 si on applique les courbes d’âge actuelles, nous arrivons à 41 personnes. Cela représente une diminution de 33 % des effectifs chez les prêtres. Le même exercice peut être fait aussi avec les diacres et les agents de pastorale, on observe aussi une diminution marquée.