Devenir papa et questions sous-jacentes

Eh oui, la cigogne est passée chez nous en septembre et je suis devenu papa! Tout s’est bien déroulé; la maman récupère bien et la petite fille est en santé; j’en suis très heureux.

Comme on l’entend souvent, la paternité amène son lot de complexités, et je ne parle ici des pleurs à consoler dans la nuit… Je pense ici aux nombreuses réflexions et incertitudes face au rôle de parent et à l’éducation de l’enfant. Et comme chrétien, il y a aussi la question de la transmission de la foi qui s’ajoute. Entre autres, comment aborder cela et présenter la foi à un enfant pour qu’elle devienne pour lui un choix et non seulement une contrainte du dimanche matin?

Je repense à ma jeunesse, à ce qui m’a formé comme chrétien, et j’y trouve une piste de réponse. Je me souviens notamment des dimanches après-midi quand mes parents organisaient des activités avec d’autres familles chrétiennes de la communauté. Je me souviens aussi de l’implication de ma mère comme catéchète pour chacun de mes sacrements. Je me rappelle leur présence auprès de mon arrière-grand-mère avant sa mort…

Le dynamisme et l’engagement de mes parents dans la vie de foi familiale ont clairement eu un impact sur moi. Car à mon avis, il n’y a pas une parole ou un enseignement qui égale l’exemple qu’on peut donner par ses actions.

Alors, j’ai récemment fait le même pari: j’ai choisi de m’impliquer davantage dans la communauté chrétienne missionnaire « le Tisonnier » que je fréquente depuis quelques années. J’aimerais ainsi contribuer à façonner pour ma famille un environnement favorable à l’éveil spirituel à l’image de ce que j’ai connu grâce à mes parents.

Y-a-t-il d’autres papas dans la salle? Quelles sont vos expériences?

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here