Deux nouvelles agentes de pastorale

Le 4 novembre 2010 avait lieu la célébration diocésaine de reconnaissance du statut de deux nouvelles agentes de pastorale. Vu le petit nombre, la célébration eucharistique, présidée par Monseigneur Gérald Cyprien Lacroix, a eu lieu à la chapelle du Grand Séminaire, ce qui favorisait la dimension fraternelle de l’assemblée. C’est en rendant grâce que nous vous présentons nos deux nouvelles agentes de pastorale pour le Diocèse de Québec.

Sœur Liliane Rancourt f.m.m.

Lianne Rancourt

Liliane est native de Saint-Georges en Beauce, de parents cursillistes qui veillaient avec amour sur l’éducation chrétienne de leurs quatre enfants. Il va sans dire que l’environnement familial n’est pas étranger à l’engagement de Liliane dans la communauté des Franciscaines missionnaires de Marie. Sensible à toute détresse humaine, elle a œuvré pendant quelques années à Dakar au Sénégal. Ce fut là une expérience mémorable qui lui a permis d’approfondir davantage sa spiritualité franciscaine et missionnaire.

On remarque son entregent et la facilité d’entrer en contact avec Liliane. Sa disponibilité et son accueil font d’elle une rassembleuse, qualité fort appréciée dans la communauté Sainte-Marguerite-Bourgeoys où elle est à l’œuvre depuis deux ans. Sans doute que beaucoup de bénévoles voudront partager sa fête de 25 ans de vie religieuse qu’elle soulignera en 2011.

Liliane sait s’organiser pour trouver du temps de détente par la lecture, le cinéma, les marches dans la nature, malgré ses nombreuses occupations. On peut dire que Liliane a une vie bien remplie, mais sa douceur et son leadership font que les gens de la communauté paroissiale sont attachés à elle et apprécient sa présence. Son curé, l’abbé Claude Gagnon, parle d’elle comme d’une perle qu’il ne veut pas perdre.

Merci Liliane pour toute la richesse de ta personne que tu mets au service de l’Évangile et de notre Église diocésaine.

Madame Paméla Groleau

Madame Paméla Groleau

Née à Deschambault, dans le beau comté de Portneuf, Paméla a grandi sur le bord du fleuve dans un environnement fait d’un verger de pommes, des champs et de la forêt à profusion. La beauté de la nature a tôt fait de passionner la jeune fille qui y trouvait la paix et la plénitude. Son expérience de Dieu se dessine ainsi dès son jeune âge. Loin de l’enfermer sur elle-même, elle est largement ouverte sur le monde et les jeunes qui l’entourent, recevant même le Prix du lieutenant-gouverneur pour son implication sociale à la fin de son secondaire.

Après une technique en éducation spécialisée au Collège Mérici, désireuse d’aller plus loin, elle s’engage dans les études en théologie. Elle termine présentement une maîtrise : son essai portera sur différents modèles de pastorale auprès des jeunes et l’ecclésiologie qui s’en dégage. Elle aimerait éventuellement faire un doctorat en théologie pratique afin de concevoir du matériel pour les paroisses à partir de la lecture sémiotique des textes bibliques.

En passant par la pastorale jeunesse à Breakeyville, Charny et Saint-Lambert, elle fait une deuxième année de stage à Saint-Raymond, pour se retrouver présentement aux paroisses Saint-Yves et Saint-Louis-de-France. Sa passion pour la photographie, le plein air, la musique, l’art et la théologie la suit partout. Pleine de créativité, avec un sens critique bien placé et la gentillesse d’un large sourire, Paméla est une jeune femme attachante qu’on a tout avantage à connaître. Merci Paméla pour le don de ta personne à la mission de l’Église de Québec.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here