Vous connaissez le plus grand théâtre chrétien en Amérique du Nord?

En lisant au sujet du voyage que plusieurs préparent déjà pour participer à la canonisation des papes Jean-Paul II et Jean XXIII, je me suis rappelé que je m’étais promis de vous partager un coup de coeur de mon voyage aux États-Unis de l’été dernier.

Un roadtrip familial nous a mené jusqu’en Pennsylvanie, lieu du plus grand théâtre chrétien en Amérique du Nord qui présente jusqu’au 2 novembre un spectacle à grand déploiement sur le thème de l’Arche de Noé, avec, oui, de nombreux vrais animaux. Il faut le voir pour le croire (en anglais):

J’espère y retourner pour l’une de leurs nombreuses autres productions. Ça vaut vraiment le détour comme dirait l’autre! Voici d’ailleurs l’article que j’ai signé à ce sujet dans l’édition de septembre de Pastorale-Québec:

 

noah-2

Only in the USA. L’idée d’un Broadway chrétien en plein coeur de la Pennsylvanie (près de Lancaster) peut faire sourire. J’avais entendu parler du Sight & Sound Theatre il y a quelques années et je rêvais d’assister à l’une de ses productions.

Quand j’appris au début 2013 que l’une de ses plus populaires pièces revenait à l’affiche, j’ai organisé nos vacances familiales de façon qu’elles puissent inclure une prestation de Noah.

Reconstruit après un feu en 2008, le théâtre de 2 000 places est tout à fait impressionnant, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Très accueillant pour les jeunes familles, on a tôt fait de nous informer que les jeunes enfants disposent d’une salle de jeux s’ils sont trop agités pendant le spectacle. Une comédienne prend aussi le temps d’expliquer aux spectateurs que l’oeuvre est basée sur des faits réels des Écritures (pas l’endroit pour discuter de l’historicité de chacun des livres de la Genèse) et certains personnages et récits sont ajoutés à des fins artistiques.

theatre-lancaster-2

D’une durée de près de 2 heures, cette histoire de Noé et de sa famille est captivante du début à la fin. De l’appel de
Dieu aux difficultés de construction de l’Arche en passant par le refus populaire de croire en un déluge éminent, la production musicale et théâtrale fait aussi sourire. Les numéros sont tantôt très dramatiques (la cité ridiculisant Noé), tantôt ludiques (l’entrée des animaux dans l’Arche). La présence animale joue pour beaucoup dans le succès de l’oeuvre auprès des enfants : en plus d’animaux animés mécaniquement (tels qu’éléphants, girafes, lions, tous bien réussis) on peut compter un nombre impressionnant d’animaux réels (chameaux, chevaux, lamas, zébus, ânes, mouffettes, colombes, etc.). La deuxième partie du spectacle se déroule essentiellement à l’intérieur de l’arche, alors que le mur de côté de la salle recrée aussi le bateau avec une centaine d’animaux. Tout notre champ de vision baigne dans l’Arche, un véritable tour de force. Sans vouloir vendre la mèche, un procédé scénique nous amène de l’arrivée au mont Ararat de la famille de Noé à une présence de Jésus venant nous donner un éclairage contemporain sur le récit du déluge. L’influence évangélique dans le ton de la production n’empêche à aucun moment de savourer cette production soignée. Il est d’ailleurs à souhaiter que la Rencontre mondiale des familles de 2015 à Philadelphie mette à profit le talent de ces artistes chrétiens.

Le spectacle Noé est présenté jusqu’au 2 novembre 2013, pour ensuite laisser place au Miracle de Noël du 22 novembre au 30 décembre.

Billets pour adultes : 49$ à 64$. Enfants : 19$.
Pour vidéos et détails : www.sight-sound.com

En visite à Lancaster?
• Cette région est au coeur d’une communauté Amish très
accueillante. Attention : plusieurs attelages sur la route.
• Question de rester dans la thématique du bateau,
pourquoi ne pas résider au Fulton Steamboat Inn
(www.fultonsteamboatinn.com)? Coup de coeur pour ce bateau à
vapeur au milieu des champs à 5 minutes du théâtre (Lancaster est
le lieu de naissance de l’inventeur de ce moyen de transport).
Ce reportage a été facilité par l’Office de tourisme local :
http://www.padutchcountry.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here