Communiqué – Commémoration du 11 mars

Commémoration du 11 mars

L’Église catholique de Québec répond présente!

L’Église catholique de Québec se mobilise à l’occasion de la journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la COVID, se déroulant ce jeudi 11 mars. Par l’entremise de la Table interreligieuse de concertation du Québec, les communautés de foi ont été conviées à s’associer à l’initiative gouvernementale.

Une volée de cloches résonnera à 13 h 02, après la minute de silence officielle. Ce symbole de recueillement et de rassemblement aidera les Québécois et Québécoises à se sentir plus proches les uns des autres.

Dans notre diocèse, il a aussi été proposé à chaque paroisse d’organiser des temps de prière, des célébrations sur le web ou dans les églises, et même, de créer un mémorial sur le parvis des églises, pour permettre aux gens de venir se recueillir. Ainsi, sur l’ensemble de notre territoire, des dizaines de milieux ont répondu à l’appel : en voici une compilation non-exhaustive.

À la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec, notamment, une messe sera célébrée à 12 h 15, présidée par Mgr Denis Bélanger, curé de la paroisse. L’assemblée sortira dehors après la messe, autour d’un mémorial très simple sur le parvis, pour vivre la minute de silence et écouter les cloches à 13 h 02. Les règles sanitaires d’usage seront respectées.

 

« Nous voulons offrir tout notre soutien aux personnes endeuillées. Nous avons un devoir de mémoire, de solidarité, et d’espérance. »

–      Mgr Denis Bélanger, curé de Notre-Dame-de-Québec

 

« La force d’une communauté, c’est de se serrer les coudes. Nos réseaux paroissiaux ont été fragilisés par la pandémie, mais chacun tente d’appuyer ses membres qui traversent l’épreuve d’un deuil. »

–      Mgr Marc Pelchat, évêque auxiliaire à Québec, auteur de l’essai Accueillir la vie d’après – Réflexions pour un temps de pandémie (Médiaspaul, 2020)

 

« Cette journée de commémoration me touche, alors que j’ai perdu ma mère en janvier à cause de la COVID. Comme nous, beaucoup de familles n’ont pas vécu encore de funérailles. L’événement de ce 11 mars vient apporter un baume sur notre blessure et nous aider dans notre processus de deuil. Merci. »

–      Lorraine Demers, paroissienne de Lévis

 

De plus, le Centre canadien d’œcuménisme organise une célébration interreligieuse sur Zoom, le 11 mars à 20 h. La population est invitée à se joindre à cet exceptionnelle rencontre, où des membres de différentes communautés de foi vont prier ensemble : prière, musique et silence. L’événement est gratuit. Pour vous inscrire, cliquez ici : https://forms.gle/REwdf3RJwaSm43vv7