Dieu réunit ceux qui s’aiment : clin d'œil des paroisses de l'Église catholique de Québec

Dieu réunit ceux qui s’aiment. De nombreuses voix se sont fait entendre au cours des dernières heures pour rappeler leur attachement à ces cinq mots. Les lectrices et lecteurs des quotidiens le Soleil et Le Journal de Québec ont pu constater que cette phrase est également très chère aux paroisses de l’Église catholique de Québec.

Chanté partout dans le monde au sein de Hymne à l’amour, l’un des plus grands succès de madame Édith Piaf, cette phrase n’est attachée à aucune forme de religion. Elle exprime une réalité partagée par tant de femmes et d’hommes depuis la nuit des temps, l’idée d’un Dieu bon qui nous veut heureux.

Au Québec, beaucoup de ces croyants en Dieu se rassemblent encore aujourd’hui dans les paroisses de l’Église catholique. Ces communions de communautés réunissent des gens autour de la Parole de Dieu, la participation aux sacrements, la vie fraternelle et l’engagement social. Près ou loin de leur Église, celles et ceux qui y participent le font souvent pour une même et unique raison : offrir un témoignage d’amour en réponse à l’amour divin.

Dieu n’a évidemment pas le monopole de réunir ceux qui s’aiment, mais encore beaucoup de ceux qui s’aiment espèrent en un Dieu rassembleur.

Merci à toutes les personnes qui soutiennent la vitalité de leur paroisse. Pour plus de détails, visitez www.toujoursmaparoisse.org.

+++

AJOUT: À lire sur notre blogue « Dieu réunit ceux qui s’aiment… et ceux qui ne s’aiment pas »

Les publicités se retrouvent dans les pages 13 de le Soleil et 18 de Le Journal de Québec du vendredi 17 février 2012.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here