Chroniques d’un religieux : L’emploi du temps et les priorités

DSC02169Je suis un frère étudiant. J’étudie en théologie. Saint François d’Assise écrivait à un franciscain aujourd’hui célèbre, saint Antoine de Padoue, en lui disant : « Au frère Antoine, mon évêque, frère François, Salut! Il me plaît que tu enseignes aux frères la sainte théologie, à condition que ceux qui se livrent à cette étude n’éteignent pas en eux l’esprit de sainte oraison et de dévotion, ainsi qu’il est marqué dans la Règle. Adieu. »

Saint Antoine de Padoue n’était pas évêque, François l’appelait ainsi parce qu’il le respectait beaucoup, et parce qu’il était un grand théologien. Saint Antoine de Padoue est d’ailleurs aujourd’hui docteur de l’Église.

C’est une lettre que j’aime beaucoup. En tant qu’étudiant, je suis confronté à divers choix. Quant à moi, j’ai choisi de prioriser ma vie de foi. Je consacre donc un temps important à la prière et à d’autres activités qui nourrissent ma foi. Chacun dans sa vocation et son travail, nous avons à peu près des choix semblables à faire. Que voulons-nous donc prioriser?

Voici une histoire qui m’est arrivée : un jour, j’allais à un souper avec un groupe de jeunes adultes. Comme j’étais plutôt pressé et en compagnie d’un ami, j’ai décidé de ne pas prier l’Office de vêpres, c’est-à-dire la prière de la Liturgie des heures du soir. Je suis donc arrivé juste à temps à la rencontre, car il y avait beaucoup de voitures sur la route. Une ou deux semaines plus tard, j’allais au même endroit, à un souper semblable, en compagnie du même ami. Cette fois je me suis dit que je réciterais la prière des vêpres, quitte à arriver en retard. Surprise. Lorsque j’ai pris la route pour me rendre à l’endroit où j’allais souper, il n’y avait plus beaucoup de voitures sur la route à cette heure, et je suis donc arrivé exactement à la même heure qu’à la semaine d’avant. J’en ai donc tiré comme conclusion que prier n’est jamais une perte de temps.

Fort de cette conclusion, je priorise maintenant ce qui est vraiment important pour moi : la vie fraternelle et la prière.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here