Chapeau aux messes de Noël et à leurs artisans

 

La messe de Noël familiale à l'église Saint-Jean-Baptiste de la Salle.
La messe de Noël familiale à l’église Saint-Jean-Baptiste de la Salle.

Voilà, toutes les messes de Noël du 24 et du 25 décembre sont maintenant terminées.

J’aimerais en profiter pour lever mon chapeau à quelques personnes:

Aux équipes pastorales et bénévoles qui ont fait des miracles lors de toutes les messes de Noël célébrées: chapeau!

À tous ceux et celles qui ont participé aux célébrations de la naissance de Jésus Christ: chapeau!
Nos églises étaient pleines. Noël représente encore pour beaucoup de Québecois un moment qui dépasse les simples célébrations familiales et les échanges de cadeaux: un Sauveur nous est né il y a peu plus de 2000 ans dans une étable. Une étable.
J’ai agi comme ministre de la communion dans ma paroisse et j’ai été touché par le regard de tous les hommes et les femmes qui ont voulu communier au corps de Jésus en l’anniversaire de sa naissance. Très édifiant.

Aux personnes qui ont vécu seules et courageusement les dernieres heures et à toutes les autres qui ont fait un effort particulier pour briser ces solitudes: Chapeau!
(Un exemple parmi tant d’autres: bravo aux bénévoles du Pignon bleu pour tous les paniers de Noël distribués!)

Et finalement, à Dieu qui a pris le pari de s’incarner dans un petit enfant pour nous redire son Amour: chapeau aussi!

Bienvenue Jésus!
Bienvenue Jésus!

Et vous, avez-vous des fleurs à lancer en cette saison de réjouissances?

+++

Tiens, mon cadeau de Noël: un beau clin d’oeil de Tintin ; )

Couverture du journal Tintin du 23 décembre 1948 (crédit www.twitter.com/abbeamar)
Couverture du journal Tintin du 23 décembre 1948 (crédit www.twitter.com/abbeamar)

 

1 COMMENTAIRE

  1. Il est vrai que beaucoup de gens travaillent généreusement à la réalisation des messes familiales de Noël. Dans notre paroisse, pas moins de 90 bénévoles, e 4 à 85 ans, se sont affairés à rendre cette célébration accessible à tous les membres de la famille. Sans eux, nous ne pourrions pas en faire autant. L’implication des enfants dans la préparation, dans le décor, dans les sketchs, dans le chant et l’accueil aident les familles à se sentir davantage membres de la communauté chrétienne.

    Merci aux gens qui croient que la vitalité de l’Église passe par la famille. Merci au Pape François qui nous demande d’accueillir plus généreusement celles-ci puisqu’ils sont le présent et l’avenir de nos églises paroissiales. Merci aux paroissiens qui se sentent des passeurs de la foi et de l’espérance en Dieu et en Jésus. Cent fois mercis!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here