Canonisations de François de Laval et Marie de l’Incarnation

 

Décrets signés ce matin par le pape François

François de Laval et Marie de l’Incarnation reconnus saint et sainte

 

Grande célébration le dimanche 18 mai
pour nos deux premiers saints de Québec

Québec, le 3 avril 2014C’est par décret que le pape François a procédé aujourd’hui à la canonisation de François de Laval et Marie de l’Incarnation lors de son audience générale en la place Saint-Pierre de Rome. Ces deux figures marquantes de l’histoire du Québec deviennent ainsi les deux premiers saints de Québec.

Lors d’une conférence de presse conjointe à l’archevêché de Québec, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec, Sr Louise Gosselin, supérieure générale des Ursulines de l’Union canadienne, et l’abbé Jacques Roberge, supérieur général du Séminaire de Québec, ont pris la parole pour partager leurs réactions à l’annonce du pape François.

« Saint François de Laval. Sainte Marie de l’Incarnation. Nous nous habituerons vite à ces nouveaux vocables ! Beaucoup déjà reconnaissaient la sainteté du premier évêque de Québec et de la fondatrice du monastère des Ursulines de Québec. Ils sont aujourd’hui reconnus par l’Église universelle comme grands témoins du Christ pour l’humanité. Demandons leur intercession pour poursuivre notre mission en terre d’Amérique ! » – Cardinal Lacroix

« Il y a 375 ans, Marie Guyart de l’Incarnation fondait le monastère des Ursulines de Québec et ouvrait la première école pour fille en Amérique du Nord. C’est avec une immense joie et dans l’action de grâce que les Ursulines de l’Union canadienne accueillent cette belle nouvelle longuement espérée » – Sr Gosselin

« C’est avec joie et action de grâce que la communauté des prêtres du Séminaire de Québec accueille la canonisation de son fondateur, Mgr François de Laval. Cette nouvelle arrive comme l’heureuse conclusion des Fêtes du 350e anniversaire de fondation du Séminaire de Québec et comme un extraordinaire complément au jubilé de la paroisse Notre‑Dame érigée aussi par Mgr de Laval en 1664. » -Abbé Roberge

Une grande célébration aura lieu l’après-midi du dimanche 18 mai prochain à Québec.

Cette messe d’action de grâce aura lieu alors que des centaines de jeunes catholiques de partout au Canada seront à Québec à l’occasion de la Montée jeunesse, pendant les fêtes du 350e de Notre-Dame de Québec. Des démarches débuteront également pour qu’une célébration puisse aussi avoir lieu à Rome à l’automne 2014, en communion avec le pape François.

La canonisation d’aujourd’hui en est une « équipollente » : cela signifie que le Pape étend d’autorité à toute l’Église le culte d’un serviteur ou servante de Dieu non encore canonisé(é), à travers l’inscription de sa fête, avec messe et office, dans le calendrier de l’Eglise universelle. C’est la troisième fois que le pape François utilise cette méthode qui ne requiert pas la reconnaissance d’un nouveau miracle (en 2013, pour les saints Pierre Favre et Angèle de Foligno). La béatification de François de Laval et Marie de l’Incarnation par Jean-Paul II remonte à 1980. Les autres saints canadiens sont (année de canonisation entre parenthèse) : Les martyrs canadiens (1930) – Marguerite Bourgeoys (1982) – Marguerite d’Youville (1990) – Frère André (2010) – Kateri Tekakwitha (2012)

Leurs tombeaux sont accessibles à la population:

Sainte Marie de l’Incarnation :
Chapelle du Monastère des Ursulines (10, rue Donnacona, Québec)

Saint François de Laval :
Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec (16 Rue De Buade, Québec)

Pour une revue de presse complète sur cette bonne nouvelle.

Pour mieux connaître ces deux nouveaux saints, la webtélé de l’Église catholique de Québec ECDQ.tv a produit deux reportages de 12 minutes disponibles sur www.ecdq.tv ou ci-bas:

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here