À lire: « L’Église déchirée »

L’ouvrage collectif L’Église déchirée. Comprendre et traverser la crise des agressions sexuelles sur mineurs, vient de paraître chez Novalis. Alexandre Perreault, notaire ecclésiastique au Diocèse de Québec et membre du comité diocésain pour la protection des personnes mineures ou vulnérables, nous présente cette excellente ressource.

 

Le pape François, lui-même floué par les responsables de l’Église chilienne sur la gravité des abus sexuels qui la ruinait, appela en 2018 à se convertir et à faire preuve d’une grande disponibilité spirituelle: « Ce temps est un temps pour l’écoute et le discernement afin d’atteindre les racines qui ont permis à ces atrocités de se produire et de se perpétuer, et pour enfin trouver des solutions au scandale des abus, non avec une simple stratégie d’endiguement– essentielle, mais insuffisante – mais avec toutes les mesures nécessaires pour prendre en charge le problème dans sa complexité. » (Lettre au Peuple de Dieu qui chemine au Chili, 31 mai 2018).

C’est dans cet esprit que le père Stéphane Joulain, prêtre de la Société des Missionnaires d’Afrique et psychothérapeute, le théologien québécois Jean-Guy Nadeau et la théologienne belge Karlijn Demasure, ont réunis des textes d’une trentaine de spécialistes provenant d’une dizaine de pays différents. Il faut relever parmi eux la participation du père jésuite Hans Zollner et de Mgr Scicluna, hauts responsables du Saint-Siège impliqués de longue date dans la lutte contre les abus sexuels. L’ensemble couvre d’une manière exceptionnellement riche et concrète toutes les facettes de la crise et vise, dans un esprit de vérité et de communion ecclésiale, à rendre raison des causes profondes des abus sexuels.

L’ouvrage est divisé en quatre parties, dont il est impossible ici de résumer tous les sujets. La première partie donne la parole à celles et ceux qui accueille les victimes et décrit l’impact des abus sur leur vie psychologique et spirituelle. La deuxième partie clarifie la notion de pédophilie, et aborde la question de la prise en charge psychothérapeutique et canonique des agresseurs. La troisième partie présente la façon dont l’Église a réagi dans la tourmente. Des réflexions sur des points polémiques, comme le célibat ecclésiastique, la théologie du sacerdoce, le rôle des évêques et le camouflage des crimes, trouvent ici un éclairage théologique fort pertinent. On y aborde aussi la situation telle qu’elle se vit en Afrique.

Enfin, la quatrième partie regroupe des réflexions ecclésiologiques très concrètes sur l’accueil de la parole des victimes, leurs soins, leur statut dans l’Église et le sens des indemnisations; sur la réforme récente du droit canonique et l’évolution de la formation sacerdotale; une approche sociologique du cléricalisme tant dénoncé; des exposés sur le renouvellement des relations entre les vocations et les ministères et des contributions renouvelant la théologie de l’enfance. Pour conclure, des pistes bibliques sont proposées pour avancer dans la foi et l’espérance.

Un ouvrage interdisciplinaire qui fera date.

Joulain, S., Demasure, K., Nadeau, J.-G. (dir.), L’Église déchirée. Comprendre et traverser la crise des agressions sexuelles sur mineurs, Novalis/Bayard, Lonrai, 2021