5e anniversaire CEI 2008

En cette belle solennité de la Fête-Dieu, 2 juin 2013, n’est-ce pas le meilleur temps choisi pour se remémorer les bons moments vécus ensemble pendant la préparation et le déroulement de ce magnifique congrès eucharistique 2008 ?CEI_5ans_2

L’église du Sacré-Cœur, qui fait partie de la paroisse Saint-Sauveur, dont Mgr Jean Picher est curé, nous accueille pour ces retrouvailles. Comme il se doit, la fête commence par une célébration eucharistique que préside Mgr Picher, secrétaire général du CEI 2008. Mgr Paul-André Durocher, archevêque de Gatineau, présent à Québec, pour donner une conférence au Colloque international sur la formation au presbytérat du 2 au 5 juin, à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval, nous fait l’agréable surprise de sa présence.

La cérémonie commence par la procession d’entrée où nous apercevons les portageurs de _arche CEI 5 ansl’époque qui, transportant l’arche de la Nouvelle Alliance en avant de l’autel, nous font revivre le pèlerinage de 2007-2008, alors que cette arche était transportée d’un sanctuaire à l’autre à travers le Canada.

Quelles émotions nous éprouvons pendant la célébration au moment où la chorale entonne le très beau chant thème du Congrès : Le pain et le vin de chaque eucharistie !

Le chant est assumé par le groupe « Amalgame » qui se dévoue pour l’animation de la messe dominicale, une fois par mois.

Après nous être nourris du pain eucharistique, nous descendons dans la grande salle préparée pour nous recevoir. Un bon buffet nous y attend. Sur l’écran défilent des images du Congrès.

retrouvailles_CEI 5 ansQue de moments heureux nous nous rappelons ! Quelques personnes viennent nous raconter des souvenirs qui les habitent encore : certains faits cocasses, certains défis relevés, certaines situations difficiles où le Seigneur s’est vraiment manifesté.

Sr Doris Lamontagne, p.f.m. assistante du secrétaire général du CEI 2008 et instigatrice du projet des retrouvailles, nous lit quelques messages envoyés par ceux et celles qui ont décliné l’invitation, ne pouvant assister à la rencontre, car d’autres engagements les retenaient.

La présence de beaux jeunes enfants dont les parents n’étaient même pas mariés, il y a cinq ans, nous égayait.

Merci chaleureux aux organisateurs de cette heureuse initiative !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here