Par Marie-Pier Gagné, pour l’équipe du Service des ressources humaines et pastorales.

Article tiré de la revue Pastorale-Québec, janvier-février 2017.

Un évènement important de notre Église s’est déroulé le jeudi 10 novembre dernier à la Basilique-Cathédrale de Québec: la reconnaissance de leur statut pour six agentes et agents de pastorale. Entourés des responsables du Service des ressources humaines et pastorales répondant devant l’Évêque de la qualité de l’apprentissage vécu, ces derniers ont été présentés au cardinal Gérald C. Lacroix dans un moment d’échange qui a permis de mieux connaître leurs motivations à servir le Christ et l’Église.

La célébration eucharistique a réuni de nombreuses personnes: familles, amis, membres des milieux pastoraux, prêtres, diacres, agents et agentes de pastorales, séminaristes et personnes intervenantes. Nous avons présenté au cardinal Lacroix les nouveaux agents et agentes et avons constaté toute la richesse de leur engagement pour la mission. La célébration s’est terminée par une bénédiction solennelle très significative des nouveaux agents et agentes accompagnés d’une quarantaine d’agents et agentes de pastorale présents pour manifester leur solidarité.

Nous vous présentons les six nouveaux agents et agentes de pastorale de la cuvée 2016.

Anne Malouin

Anne est originaire de Charlesbourg où elle a œuvré à titre d’organiste, de sacristine et de catéchète pendant plusieurs années. Elle œuvre présentement à Saint-Charles Borromée; engagée d’abord comme intervenante, son rôle s’est transformé lorsqu’elle a voulu devenir agente de pastorale.

Anne a 33 ans, elle est l’aînée d’une famille de 2 enfants. Elle est fiancée depuis mai dernier avec Stéphane et ils se marieront en juillet 2017. Avant d’envisager le ministère d’agente de pastorale, Anne a été traductrice. Elle possède une excellente maitrise de la langue française en plus de parler anglais et allemand. Elle a fait beaucoup de bénévolat en pastorale paroissiale. Elle a participé au JMJ de Madrid en 2011 et dans l’aumônerie de Lannion en France. Ces évènements ont été importants dans son parcours de foi.

Pendant son stage, Anne a eu l’occasion d’œuvrer dans différents secteurs de la pastorale d’ensemble. Elle a pu s’investir dans les parcours de foi, en pastorale jeunesse et même dans l’accompagnement des familles endeuillées. Ces expériences lui ont permis d’être en contact avec différentes générations et d’accompagner les gens dans des réalités diverses.

Elle porte le désir de s’engager en Église dans la joie. Celle de proposer le Christ, de travailler en équipe, de rencontrer des personnes qui ont soif de Dieu et d’être au service de l’Église pour apporter sa contribution à la réalisation du Royaume.

Au cours de ces étapes de stage, nous avons vu Anne cheminer et grandir afin de laisser resplendir toutes les facettes de sa personnalité. Nous sommes assurés qu’elle sera une excellente agente de pastorale au service de la mission.

Joseph Levasseur

Joseph est originaire de Québec. Il est issu d’une longue lignée familiale d’agents et d’agente de pastorale. En effet, son père, deux de ses oncles et sa tante ont œuvré dans divers secteurs de la pastorale de l’Église de Québec.

Plusieurs implications ont marqué son cheminement de foi. À travers son engagement dans le Tisonnier de Québec, au Centre Agapê, la communauté des assomptionnistes ou encore dans les forces armées canadiennes. L’ensemble de ses expériences lui a permis d’approfondir sa foi et d’y développer une dimension missionnaire. Joseph porte le désir d’évangéliser et de partager l’Évangile. Il a d’ailleurs trouvé une méthode pour le faire, soit la prestidigitation. Il a pu développer divers liens entre la foi et la magie afin de rejoindre les jeunes et les familles.

Il œuvre actuellement dans 12 paroisses de la Beauce. Il a pu s’investir dans différents secteurs de la pastorale de la communauté. Ces expériences l’ont confirmé dans son appel à œuvrer à titre d’agent de pastorale. Il considère son engagement comme une mission et non comme un travail. Il a su faire grandir ses charismes et en faire bénéficier les communautés.

Joseph est un homme de foi engagé dans la mission d’évangélisation. Sa bonne humeur, sa joie de vivre et son humour font de lui quelqu’un d’accessible qui n’a pas peur de témoigner de sa foi. Nous sommes convaincus qu’il sera un excellent agent de pastorale.

Catherine Giguère

Catherine est originaire de Saint-Rédempteur. Elle est l’aînée d’une famille de quatre enfants. Elle chemine depuis longtemps avec la Famille Myriam et avec sa famille, un cheminement qui se poursuit en compagnie de son époux Kevin et de ses deux jeunes enfants: Thomas et Jeanne.

L’année passée au Souffle d’espérance Myriam a été déterminante pour elle. Ce fut l’occasion de faire sienne la foi transmise par ses parents. Elle a senti l’appel à s’engager de manière concrète en Église afin de contribuer au royaume de Dieu.

Les trois dernières années ont marqué un tournant dans la vie de Catherine. Elle a terminé ses études en théologie tout en étant stagiaire en pastorale dans les paroisses de Chutes-Chaudière. Elle s’est mariée et a mis au monde deux enfants. En même temps, elle a su s’impliquer activement dans le stage et dans son milieu d’insertion, où elle a travaillé avec les jeunes, les jeunes familles et les paroissiens. Elle porte le souci d’accompagner les gens et de marcher au milieu d’eux pour faire route dans leur réalité bien concrète.

Alors qu’elle était encore une jeune adulte en début de stage, nous avons eu le privilège de la voir cheminer et grandir en confiance. Elle a su développer plusieurs attitudes et habiletés qui l’aideront dans sa mission. Le diocèse de Québec s’enrichit beaucoup d’avoir une femme comme Catherine en service.

Réjean Bernier

Originaire de Château-Richer, aîné d’une famille de trois garçons, Réjean est marié à Caroline depuis 11 ans et papa de Rose, 4 ans et ½, qu’ils ont adoptée aux Philippines.

Riche de son expérience en pastorale, Réjean possède un baccalauréat en communication, un bagage universitaire qu’il met aujourd’hui à profit en donnant diverses sessions de formation et en se spécialisant dans la communication de la foi dans le monde contemporain. Il a œuvré pendant près de 30 ans dans divers domaines reliés à la pastorale. Après ses études chez les Rédemptoristes, il a travaillé au Sanctuaire Saint-Anne de Beaupré. Il a également animé longtemps l’émission télévisée « Sur la place ». Déjà à l’époque, cette aventure a nourri son attachement à la réalité diocésaine.

C’est en 2003 qu’il a débuté sa mission au Centre de formation chrétienne Agapê. C’est à travers cette œuvre d’Église et le désir du Centre de manifester de manière plus tangible le lien qui était déjà existant, que Réjean a entrepris la démarche pour devenir agent de pastorale. Cette expérience lui a permis d’effectuer une relecture de son action et de son engagement auprès des jeunes adultes.

Réjean donne également de nombreuses sessions de formation et des retraites. Cette manière de communiquer la foi a toujours été une profonde aspiration pour lui, car cela lui permet d’annoncer l’Évangile auprès des baptisés et dans les périphéries. Il a accompagné nombre de jeunes adultes, dont moi-même. Son écoute attentive et ses conseils ont contribué à forger l’agente de pastorale que je suis. Je porte, avec l’équipe du Service des ressources humaines et pastorales, la conviction qu’il partagera avec joie et bonheur la grande mission de l’Église de Québec.

 

Claudine Pouliot

Claudine est originaire de L’Ancienne-Lorette. Elle y œuvre actuellement en plus des paroisses de Saint-François-Xavier et de Sainte-Monique. Elle est mariée à Louis-André Richard et maman de 12 enfants et grand-maman de 11 petits‑enfants. Elle chemine dans le chemin néo-catéchuménal avec sa famille.

Après son baccalauréat en catéchèse, elle a élevé sa famille et s’est engagée bénévolement. En 2007, elle a débuté son engagement comme intervenante en pastorale. Elle s’est impliquée dans le Congrès eucharistique international de 2008 et a poursuivi sa formation en liturgie. Elle a aussi enseigné en enseignement religieux et en éthique et culture religieuse. Depuis quelques années, elle donne des formations en lien avec la catéchèse biblique symbolique et elle est active au sein du Conseil diocésain de pastorale.

En 2014, son curé, l’abbé Pierre Gastonguay, lui a suggéré de débuter le stage pour devenir agente de pastorale. Malgré quelques appréhensions, Claudine s’y est investie à fond. Sa participation aux formations et aux diverses activités lui a permis de nommer plus clairement son désir de s’engager en Église.

Nous avons suivi Claudine pendant ces deux dernières années. Nous avons eu le privilège de la voir grandir et cheminer, s’épanouir, prendre sa place et travailler de plus en plus dans un esprit de coresponsabilité. Elle a découvert et expérimenté la mission propre à l’agente de pastorale et y a confirmé son appel. Elle veut, bien humblement, être un instrument de miséricorde pour l’autre, là où Dieu l’appelle. Assurément, l’Église de Québec trouvera en elle une disciple-missionnaire qui partagera la charge pastorale de l’Évêque afin d’être ensemble pour la mission.

Denis Petitclerc

Originaire de L’Ancienne-Lorette, Denis est marié et père de famille. Il est impliqué en Église depuis longtemps. Au début de la trentaine, il a fondé le Centre de formation chrétienne Agapê, qui existe maintenant depuis 29 ans.

Il possède un baccalauréat en théologie, un certificat en pédagogie, une maitrise en théologie ainsi qu’un certificat en théologie orthodoxe. Il a également été enseignant au niveau collégial et chargé de cours à l’Université Laval depuis 34 ans. Il s’est investi de plusieurs manières en Église pour répondre au désir qui l’habite d’aider les gens à découvrir la personne de Jésus Christ et la richesse que cela apporte de vivre de sa présence.

Par son appel à œuvrer à titre de disciple missionnaire, Denis a eu à cœur de faire connaitre l’Évangile ici et ailleurs dans le monde. Le déploiement des activités du centre Agapê au Mexique continue d’animer son désir de servir l’Église tant diocésaine qu’universelle.

Il a toujours porté le désir d’œuvrer en Église comme disciple du Christ et la reconnaissance à titre d’agent de pastorale est en grande partie la confirmation d’une mission qui était déjà à l’œuvre. Il y voit une cohérence entre ce statut, sa vocation de disciple et son implication en Église.

Denis est mandaté pour le Centre Agapê et comme animateur de pastorale diocésain dans le dossier de la formation à la vie chrétienne.

Son engagement en Église a été une source d’inspiration pour plusieurs personnes. Il a voulu ancrer l’Évangile dans la culture actuelle et rejoindre les gens dans leur réalité. La reconnaissance de son statut vient confirmer un appel qui était déjà actif et présent depuis de nombreuses années.  Nous sommes très heureux d’accueillir Denis dans la famille des agents et agentes de pastorale. C’est avec joie que nous le portons dans la prière.

 

Vous êtes à même de constater la richesse des différents parcours de vie et de foi de nos six nouveaux agents et agentes de pastorale. Nous sommes invités à rendre grâce pour leur apport dans notre Église diocésaine. Nous sommes convaincus qu’ils seront des témoins de l’amour de Dieu pour chacun et chacune de nous.

LAISSER UNE RÉPONSE